Skip directly to search Skip directly to A to Z list Skip directly to page options Skip directly to site content

Faits concernant la microcéphalie

Bébé atteint de microcéphalie, Taille typique de la tête

Cliquez ici pour visualiser une plus grande image

Bébé avec taille normale de la tête

Cliquez ici pour visualiser une plus grande image

La microcéphalie est une malformation congénitale où la tête du bébé est plus petite que la normale en comparaison avec les bébés du même sexe et du même âge. Les bébés atteints de microcéphalie ont souvent un cerveau qui n’est pas complètement développé.

Qu’est-ce que la microcéphalie?

La microcéphalie est une maladie où la tête du bébé est bien plus petite que la normale. Au cours de la grossesse, la tête du bébé grossit car le cerveau du bébé se développe. La microcéphalie peut avoir lieu lorsque le cerveau du bébé ne s’est pas développé adéquatement au cours de la grossesse ou s’est arrêté de grossir après la naissance, ce qui donne lieu à une tête plus petite. La microcéphalie peut être une maladie isolée, ce qui signifie qu’elle peut avoir lieu sans autres malformations congénitales majeures, ou bien elle peut avoir lieu avec d’autres malformations congénitales importantes.

Autres problèmes

Les bébés atteints de microcéphalie peuvent avoir divers autres problèmes en fonction de la gravité de la microcéphalie. La microcéphalie est liée aux problèmes suivants :

  • Crises d’épilepsie
  • Retard de développement de l’enfant, tels que les problèmes d’élocution ou autres étapes importantes du développement (comme s’asseoir, se tenir debout et marcher)
  • Un handicap intellectuel (une capacité réduite d’apprentissage et d’autonomie dans la vie quotidienne)
  • Problèmes de motricité et d’équilibre
  • Problèmes pour s’alimenter, tel qu’avoir de la difficulté à avaler
  • Perte auditive
  • Troubles de la vision

Ces problèmes sont de gravité variable, pouvant être légers ou graves, et durent souvent tout au long de la vie. Dans certains cas, ces problèmes peuvent comporter un risque vital. Dans la mesure où il est difficile de prédire, à la naissance, les problèmes dont souffrira le bébé en raison de la microcéphalie, les bébés atteints de microcéphalie nécessitent souvent un suivi poussé se traduisant par des examens médicaux réguliers et la surveillance de la croissance et du développement par un professionnel de la santé.

Fréquence

La microcéphalie n’est pas une maladie commune. Les systèmes publics de suivi des maladies congénitales ont estimé que la fréquence de la microcéphalie oscille entre 2 bébés pour 10 000 naissances viables jusqu’à 12 bébés pour 10 000 naissances viables aux États-Unis.1

Causes et facteurs de risques

Les causes de la microcéphalie sont inconnues pour la plupart des bébés. Certains bébés sont atteints de microcéphalie en raison de modifications génétiques. Les autres causes de la microcéphalie peuvent inclure les expositions suivantes au cours de la grossesse :

  • Certaines infections, telles que la rubéole, la toxoplasmose ou le cytomégalovirus
  • La malnutrition grave, autrement dit un manque de substances nutritives ou l’accès insuffisant à une nourriture suffisante
  • L’exposition à des substances nocives, telles que l’alcool, certaines drogues ou d’autres produits chimiques toxiques

Les chercheurs étudient également le lien possible entre l’infection du virus Zika et la microcéphalie.

Le CDC continue à étudier les malformations congénitales telles que la microcéphalie et de trouver des façons de les prévenir. Si vous êtes enceinte ou pensez à tomber enceinte, parlez avec votre médecin afin d’augmenter vos chances d’avoir un bébé en bonne santé.

Diagnostic

La microcéphalie peut être diagnostiquée au cours de la grossesse ou après la naissance.

Au cours de la grossesse

Au cours de la grossesse, la microcéphalie peut être diagnostiquée lors d’une échographie (qui crée des photos du corps). Pour détecter la microcéphalie au cours de la grossesse, l’échographie doit avoir lieu à la fin du deuxième trimestre ou tôt au début du troisième trimestre. Pour plus d’information sur le dépistage et les tests de confirmation au cours de la grossesse, rendez-vous sur la page internet du CDC concernant le diagnostic des malformations congénitales.

Après la naissance du bébé

Pour diagnostiquer la microcéphalie après la naissance, un professionnel de la santé mesurera la circonférence de la tête au cours d’un examen médical. Le médecin compare ensuite cette mesure aux normes de la population selon l’âge et le sexe. Les tableaux de circonférence de la tête pour les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants jusqu’à l’âge de 20 ans aux États-Unis sont disponibles sur le site Web des tableaux de croissance du CDC.

Souvent, les professionnels de la santé prennent la mesure de la circonférence de la tête lorsque le nouveau-né a au moins 24 heures. Cela permet de s’assurer que la compression due à l’accouchement à travers les voies naturelles s’est résorbée. Si le professionnel de la santé soupçonne le bébé d’être atteint de microcéphalie, il ou elle peut demander un ou plusieurs test(s) permettant de confirmer le diagnostic. Par exemple, des tests spécifiques tels qu’un scanner (CT) ou un IRM peuvent fournir des informations essentielles sur la structure du cerveau du bébé qui peuvent aider à déterminer si le nouveau-né a été atteint d’une infection au cours de la grossesse. Ils peuvent aussi aider le professionnel de la santé à chercher d’autres problèmes qui peuvent être présents.

Traitements

La microcéphalie est une maladie permanente. Il n’existe pas de remède connu ou de traitement standard pour la microcéphalie. Dans la mesure où la microcéphalie peut être grave à légère, les options de traitement peuvent également varier. Les bébés souffrant d’une légère microcéphalie n’ont aucun problème autre que la petite taille de leur tête. Les bébés auront besoin d’examens médicaux de routine pour surveiller leur croissance et leur développement.

En cas de microcéphalie grave, les bébés ont besoin de soins et de traitements concentrés sur la façon de gérer leurs autres problèmes de santé (mentionnés ci-dessus). Les services développementaux au début de la vie aideront souvent les bébés atteints de microcéphalie à améliorer et à maximiser leurs capacités physiques et intellectuelles. Ces services, connus sous le nom d’intervention précoce, peuvent inclure l’orthophonie, l’ergothérapie et la kinésithérapie. Parfois des médicaments sont également nécessaires pour traiter les crises d’épilepsie et d’autres symptômes.

Autres ressources

Les points de vue de ces organisations leur appartiennent et ne reflètent pas la position officielle du CDC.

Mother To Baby (Au nom de l’organisation des spécialistes des informations sur la tératologie)
Ce site internet fournit des informations complètes pour les mères, les médecins ainsi que pour le grand public sur les expositions pouvant avoir lieu au cours de la grossesse.

Références

  1. National Birth Defects Prevention Network. Les données sur les malformations congénitales provenant des programmes de surveillance des malformations congénitales aux États-Unis, 2006-2010. Recherche sur les malformations congénitales (Partie A) : Tératologie clinique et moléculaire. 2013;97:S1-S172.
Top