Faits de base sur les moisissures et l’humidité

Est-il courant de trouver des moisissures dans les bâtiments ?

Il est très courant de trouver des moisissures dans les bâtiments et les maisons. Les moisissures se développent dans les endroits très humides, par exemple autour des fuites des toits, des fenêtres, ou des conduites, ou dans les lieux où il y a eu des inondations. Les moisissures poussent bien sur les produits en papier, en carton, les dalles de plafond et les produits en bois. Elles peuvent également se développer dans la poussière, les peintures, sur le papier peint, l’isolation, les cloisons sèches, les tapis, les tissus et l’ameublement.

Les moisissures les plus prévalentes dans les intérieurs sont du genre Cladosporium, Penicillium et Aspergillus. Il n’existe pas de données précises sur la fréquence de la présence des moisissures dans les bâtiments et les maisons.

 Haut de la page

Comment les moisissures pénètrent-elles dans un environnement intérieur et comment s’y développent-elles ?

Les moisissures se trouvent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les moisissures peuvent entrer dans votre maison par les portes ouvertes, les fenêtres, les voies d’aération et les systèmes de chauffage et de climatisation. Les moisissures de l’air extérieur peuvent également se fixer aux vêtements et chaussures, ainsi qu’aux animaux de compagnie, et être transportées à l’intérieur. Lorsque des spores de moisissures se déposent dans des lieux excessivement humides suite à des fuites au niveau du toit, des conduites, des murs ou de pots de plantes, où après une inondation, elles se développent. De nombreux matériaux de construction fournissent des nutriments adaptés qui favorisent le développement des moisissures. Les matériaux humides à base de cellulose, tels que le papier, les produits en papier, le carton, les plaques de faux-plafonds, le bois et les produits en bois sont particulièrement favorables à la croissance de certaines moisissures. D’autres matériaux tels que la poussière, la peinture, le papier peint, les matériaux d’isolation, les cloisons sèches, les moquettes et les tissus classiques et d’ameublement sont un support courant pour le développement de moisissures.

 Haut de la page

Comment déterminer si vous avez un problème de moisissures ?

Les contaminations de moisissures importantes sont détectables visuellement et olfactivement.

 Haut de la page

Comment les moisissures affectent-elles les personnes ?

L’exposition à des environnements humides et moisis peut entraîner une variété de problèmes de santé, ou aucun. Certaines personnes sont sensibles aux moisissures. Pour ces personnes, l’exposition aux moisissures peut entraîner l’apparition de symptômes tels qu’une congestion nasale, une respiration sifflante et une irritation oculaire ou cutanée. Certaines personnes, comme celles qui souffrent d’allergie aux moisissures ou d’asthme*, peuvent avoir des réactions plus sévères. On peut observer des réactions sévères chez les travailleurs exposés à de grandes quantités de moisissures sur leur milieu de travail, comme les fermiers qui travaillent près du foin moisi. Les réactions sévères peuvent comprendre la fièvre et l’essoufflement.

En 2004, l’Institut de médecine américain (Institute of Medicine, IOM) a conclu qu’il y avait suffisamment de preuves pour relier l’exposition à la moisissure en milieu intérieur aux symptômes des voies respiratoires supérieures, la toux, et la respiration sifflante chez des personnes par ailleurs en bonne santé ; aux symptômes d’asthme chez les personnes asthmatiques ; et à la pneumonie d’hypersensibilité chez les personnes sensibles à cette affection à médiation immunitaire.

En 2009, l’Organisation mondiale de la Santé a publié des directives supplémentaires, les Directives de l’OMS pour la qualité de l’air intérieur (WHO Guidelines for Indoor Air Quality) : Humidité et moisissures (Dampness and Mould)* pdf icon[PDF – 2,65 Mo]external icon. D’autres études récentes ont suggéré un lien possible entre l’exposition précoce aux moisissures et le développement de l’asthme chez certains enfants, en particulier chez les enfants qui peuvent être génétiquement prédisposés au développement de l’asthme, et que certaines interventions qui améliorent les conditions de logement peuvent réduire la morbidité due à l’asthme et aux allergies respiratoires.

Il n’a pas été établi de lien entre les moisissures, y compris Stachybotrys chartarum* et d’autres effets néfastes sur la santé, tels que l’hémorragie pulmonaire idiopathique aiguë chez les nourrissons*, la perte de mémoire, ou la léthargie. Des études approfondies devront être menées pour connaître la cause de l’hémorragie aiguë idiopathique et des autres effets néfastes sur la santé.

Il n’existe pas de test sanguin relatif aux moisissures. Certains médecins peuvent effectuer des tests allergiques pour certaines allergies aux moisissures, mais il n’existe pas de test à l’efficacité clinique prouvée capable de préciser quand et où une exposition particulière à des moisissures s’est produite.

 Haut de la page

Quelles sont les personnes les plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé en raison d’une exposition à des moisissures ?

Les personnes souffrant d’allergies peuvent être plus sensibles aux moisissures. Les personnes souffrant d’immunosuppression ou d’une maladie pulmonaire sous-jacente sont les plus susceptibles de développer une infection fongique. Les personnes souffrant d’une maladie respiratoire chronique (comme une bronchopneumopathie chronique obstructive ou de l’asthme) peuvent éprouver des difficultés à respirer. Les personnes atteintes d’immunosuppression présentent un risque accru d’infection lié aux moisissures. Si vous-même ou des membres de votre famille souffrez de telles pathologies, il convient de consulter un médecin clinicien qualifié pour établir un diagnostic et recommander un traitement.
 Haut de la page

Comment empêcher les moisissures de pénétrer dans les bâtiments et les maisons ?

Inspectez les bâtiments à la recherche de traces manifestes de dégâts des eaux et de présence visible de moisissures dans le cadre de la maintenance de routine des bâtiments. Remédiez aux conditions permettant le développement des moisissures (fuites d’eau, condensation, infiltration ou inondation) pour empêcher le développement des moisissures.

À l’intérieur de votre maison, vous pouvez limiter la croissance des moisissures en :

  • contrôlant les niveaux d’humidité ;
  • réparant rapidement les fuites au niveau des toits, des fenêtres et des conduites ;
  • nettoyant et séchant soigneusement après une inondation ;
  • aérant la salle de bains, la buanderie et la cuisine.

RECOMMANDATIONS SPÉCIFIQUES :

  • Gardez le niveau d’humidité aussi bas que vous le pouvez (entre 30 % et 50 % d’humidité) toute la journée. Un climatiseur ou un déshumidificateur vous aidera à garder un niveau bas. Gardez à l’esprit que les niveaux d’humidité varient au cours d’une journée avec les changements dans l’humidité et la température de l’air ; vous aurez donc besoin de vérifier le taux d’humidité plus d’une fois par jour.
  • Utilisez un climatiseur ou un déshumidificateur pendant les mois humides.
  • Assurez-vous que votre maison est suffisamment ventilée. Utilisez des ventilateurs qui évacuent l’air à l’extérieur de votre maison dans la cuisine et la salle de bains. Veillez à ce que votre sèche-linge soit équipé d’un conduit d’évacuation menant à l’extérieur de votre maison.
  • Réparez toutes les fuites du toit, des murs, ou des canalisations de votre maison pour que les moisissures n’aient pas d’humidité pour se développer.
  • Envisagez de ne pas utiliser de tapis dans les pièces ou les endroits tels que les salles de bains ou les sous-sols où les taux d’humidité peuvent être élevés.

 Haut de la page

Comment se débarrasser des moisissures présentes dans les bâtiments, notamment les maisons, écoles et lieux de travail ?

La présence de moisissures dans les maisons et les bâtiments indique l’existence d’un problème lié à l’eau ou à l’humidité. C’est le premier problème à régler.
Retirez les objets moisis des zones de vie. Lorsque des moisissures ont commencé à se développer dans des moquettes, matériaux d’isolation, panneaux de faux-plafonds, cloisons sèches ou panneaux muraux, le seul moyen de traiter le problème consiste à enlever et remplacer les éléments atteints.

Il est important de nettoyer et faire sécher correctement la zone concernée, car vous pouvez toujours développer une réaction allergique à des éléments de moisissure morte, et la contamination par les moisissures peut réapparaître s’il y a toujours une source d’humidité.

Enlevez ou remplacez les tapis et les revêtements mouillés qui ne peuvent pas sécher rapidement.

Nettoyez et séchez votre maison soigneusement et rapidement (dans les 24 à 48 heures) après une inondation. Évacuez la boue et la saleté. Utilisez un aspirateur à eau pour retirer la saleté restante. Frottez les surfaces nettoyables (comme le bois, les carreaux, la pierre) avec de l’eau savonneuse et une brosse en poils. Nettoyez à fond toutes les surfaces dures (telles que les revêtements de sols, les moulures, les meubles en bois et en métal, les revêtements de comptoir et les éviers) avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle. Après avoir nettoyé, séchez rapidement et soigneusement les surfaces. Si vous disposez d’un ventilateur, climatiseur ou déshumidificateur qui n’a pas été touché par l’inondation, servez-vous-en pour faciliter le séchage des surfaces une fois le nettoyage terminé.

Pour éliminer la prolifération de la moisissure sur les surfaces dures, utilisez des produits commerciaux, de l’eau savonneuse ou une solution javellisée* à raison d’un verre de Javel au plus pour quatre litres d’eau. Ne mélangez jamais l’eau de Javel avec de l’ammoniac ou autres produits de nettoyage domestique.

Si vous choisissez d’utiliser de l’eau de Javel pour éliminer la moisissure :

  • Ne mélangez jamais l’eau de Javel avec de l’ammoniac ou autres produits de nettoyage domestique. Mélanger de l’eau de Javel avec de l’ammoniac ou autres produits de nettoyage produit de dangereuses fumées toxiques.
  • Ouvrir portes et fenêtre pour laisser pénétrer de l’air frais.
  • Porter des gants imperméables et des lunettes de protection.
  • Les surfaces réduites (comme une douche ou une zone de la dimension d’une porte) peuvent être nettoyées par les résidents, mais les surfaces plus importantes imposent de faire appel à un professionnel. Respectez toujours les instructions du fabricant lorsque vous utilisez un produit javellisé ou autre produit de nettoyage.

S’il y a beaucoup de moisissures et que vous ne pensez pas pouvoir effectuer le nettoyage vous-même, veuillez contacter un professionnel ayant l’expérience du nettoyage des moisissures dans les bâtiments et les maisons.

 Haut de la page

Dans quels cas les habitants doivent-ils évacuer leur maison ou d’autres bâtiments en raison de la présence de moisissures ?

Ces décisions doivent être prises au cas par cas. Si vous pensez être malade à cause de l’exposition à la moisissure dans un bâtiment, consultez votre médecin afin de déterminer les mesures à prendre.

 Haut de la page

J’ai trouvé de la moisissure chez moi ; comment puis-je la tester ?

Si vous pouvez la voir ou la sentir, il peut y avoir un risque pour la santé. Vous n’avez pas besoin de connaître le type de moisissures qui se trouve dans votre maison, et le CDC ne recommande ni n’effectue d’échantillonnage de routine pour les moisissures. Peu importe le type de moisissure présent, il faut l’enlever. Comme l’effet des moisissures peut varier considérablement suivant les personnes, en raison de la quantité ou du type de moisissures, vous ne pouvez pas compter sur l’échantillonnage et la culture pour connaître le niveau de risque pour la santé.

 Haut de la page

Un laboratoire environnemental qualifié a prélevé des échantillons de moisissure dans ma maison et m’a donné les résultats. Est-ce que le Center of Disease Control (Centre de contrôle des maladies, CDC) peut interpréter ces résultats ?

Les normes pour juger de ce qui est une quantité acceptable, tolérable ou normale de moisissure ne sont pas établies. Un bon échantillonnage de moisissures peut être coûteux et aucune norme permettant de juger de ce qui est et ce qui n’est pas une quantité acceptable de moisissures n’a été établie. En pratique, il est recommandé d’éliminer les moisissures et de faire en sorte d’éviter qu’elles ne se développent à nouveau.  Si vous décidez de payer pour un prélèvement environnemental de moisissure, avant le début des travaux, demandez aux consultants qui feront le travail d’établir les critères pour l’interprétation des résultats de test. Ils doivent vous dire à l’avance ce qu’ils vont faire ou quelles recommandations ils feront sur ​​la base des résultats du prélèvement. Les résultats des échantillons prélevés dans votre situation particulière ne peuvent pas être interprétés sans une inspection physique de la zone contaminée ou sans tenir compte des caractéristiques de l’immeuble et des facteurs qui ont conduit à l’état actuel.

 Haut de la page

J’ai entendu parler de « moisissures toxiques » et de « moisissures noires » qui se développement dans les maisons et d’autres bâtiments. Dois-je craindre un risque sanitaire grave pour ma famille et moi-même ?

Quel que soit l’endroit (dans l’air et sur de nombreuses surfaces), on trouve toujours un peu de moisissures.
Certaines moisissures sont toxigènes, c’est-à-dire qu’elles peuvent produire des toxines (plus spécifiquement des « mycotoxines »). Les dangers que présentent les moisissures pouvant produire des mycotoxines doivent être considérés comme identiques à ceux des autres moisissures courantes pouvant se développer chez vous. Les champignons ne produisent pas tous des mycotoxines et même ceux qui le font ont besoin pour cela de surfaces et conditions environnementales spécifiques.
Les moisissures, qui ressemblent souvent à des taches, peuvent être de différentes couleurs, et être odorantes. La couleur n’est pas révélatrice de la dangerosité potentielle d’une moisissure. Toute moisissure doit être retirée et la cause à l’origine de son développement doit être supprimée.
Il existe très peu de rapports indiquant que des moisissures toxigènes présentes dans les maisons peuvent provoquer des maladies uniques ou rares telles qu’une hémorragie pulmonaire ou une perte de mémoire. Ces signalements sont rares et aucun lien de cause à effet entre la présence de moisissures toxigènes et ces maladies n’a été prouvé.

 Haut de la page

*Enlaces une information en anglais.

Dernière révision de la page : 16 décembre 2019
Source du contenu : National Center for Environmental Health

Page last reviewed: August 4, 2020