Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 4 : N° 4, Octobre 2007

RECHERCHE ORIGINALE
L'abus épisodique d'alcool (“Binge Drinking”) et l'emploi, Dakota du Nord, 2004–2005


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Dwayne W. Jarman, DVM, MPH, Timothy S. Naimi, MD, MPH, Stephen P. Pickard, MD, Walter Randolph Daley, DVM, MPH, Anindya K. De, PhD

Référence suggérée pour cet article : Jarman DW, Naimi TS, Pickard SP, Daley WR, De AK. L'abus épisodique d'alcool (Binge drinking”) et l'emploi, Dakota du Nord, 2004–2005. Prev Chronic Dis;2007;4(4). http://www.cdc.gov/pcd/issues/2007/
oct/06_0152_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
L'abus épisodique d'alcoolest la principale cause de décès évitable et provoque l'absentéisme salarial ainsi que la perte de productivité. On sait peu de choses sur la prévalence de cet abus parmi les employés occupant différents métiers.

Méthodes
Nous avons évalué la prévalence de l'abus épisodique d'alcool (c'est-à-dire la consommation de cinq boissons ou plus à chaque épisode au cours des 30 derniers jours) par activité professionnelle principale en utilisant les données du Behavioral Risk Factor Surveillance System (système de surveillance des facteurs de risque comportementaux) du Dakota du Nord de 2004–2005. Nous avons utilisé une régression logistique pour évaluer l'association entre l'abus épisodique d'alcool et l'activité professionnelle principale.

Résultats
Dans l'ensemble, 24,1 % (intervalle de confiance 95 % [IC], 22,5–25,7) des travailleurs du Dakota du Nord ont rapporté pratiquer le "binge drinking". Les employés de fermes ou de ranchs (45,3 %; IC 95 %, 28,3–63,4), les serveurs dans la restauration (33,4 %; IC 95 %, 23,9–44,4), et les propriétaires des fermes ou de ranchs (32,5 %; IC 95 %, 26,3–39,4) avaient la prévalence la plus élevée. La prévalence parmi les professionnels de santé était la plus faible (13,2 %; IC 95 %, 10,3–16,8). Par rapport aux professionnels de santé, les risques relatifs ajustés de l'abus épisodique d'alcool étaient les plus élevés parmi les employés de fermes ou de ranchs (risques relatifs ajustés [AOR], 2,2; IC 95 %, 0,9–5,5), les serveurs dans la restauration (AOR, 2,1; IC 95 %, 1,1–4,0), et les propriétaires des fermes ou de ranchs (AOR, 1,7; IC 95 %, 1,1–2,6). La couverture de l'assurance-maladie était la plus faible parmi les personnes occupant des emplois présentant la plus haute prévalence de l'abus.

Conclusion
Nous avons découvert des différences en fonction des emplois pour la prévalence de l'abus épisodique d'alcool parmi les employés du Dakota du Nord. De nombreuses catégories d'emploi présentaient une prévalence élevée de cet abus. Nous recommandons de mettre en place à la fois des programmes axés sur la population et des programmes sponsorisés par les employeurs afin de réduire l'abus épisodique d'alcool parmi les travailleurs du Dakota du Nord, particulièrement parce que les employés ayant des emplois où les taux de prévalence pour cet abus sont les plus élevés avaient les taux de couverture d'assurance-maladie les plus faibles.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services