Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 2 : Nº 2, avril 2005

SUJETS SPÉCIAUX
RECHERCHE ORIGINALE : RÉSUMÉ D'ARTICLE PRÉSENTÉ À LA 19e CONFÉRENCE NATIONALE POUR LA PRÉVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES CHRONIQUES
Pousser les gens à bouger : les résultats à mi-chemin dans le projet Walk the Ozarks to Wellness (Marcher dans les Ozarks jusqu'au bien-être)


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Ce résumé est en anglais
Print this article Imprimer ce résumé
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs


Retourner à la
liste des résumés

Nikki M. Caito, Michael Elliott, Sarah Lovegreen, Paula Klump, Matthew W. Kreuter, Ross Brownson

Référence suggérée pour cet article : Caito NM, Elliott M, Lovegreen S, Klump P, Kreuter MW, Brownson R. Pousser les gens à bouger : les résultats à mi-chemin dans le projet Marcher dans les Ozarks jusqu'au bien-être [résumé]. Prev Chronic Dis [publication en série en ligne] Avril 2005 [date de la référence]. Disponible sur l'internet : URL : http://www.cdc.gov/pcd/issues/2005/
apr/04_0142v_fr.htm
.

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Thème : Communications et technologie

Le projet Walk the Ozarks to Wellness est une étude longitudinale sur quatre ans de la marche, actuellement en cours dans six communautés rurales médiocrement desservies du Sud-Est du Missouri. L'objectif de ce projet est d'augmenter la durée de la marche des habitants des zones rurales du Missouri, présentant une surcharge pondérale, appartenant aux catégories à faible revenu et souffrant de diabète ou à risque pour cette maladie.

Les participants étaient initialement recrutés pour cette étude lors d'événements communautaires de promotion de la santé, parrainés par un comité de direction local. Les participants reçurent un bulletin d'informations mensuel pendant toute la première année de ce projet, à partir de novembre 2003. Pendant la seconde année, ils reçurent un bulletin bimensuel. Les messages inclus dans ce bulletin étaient rédigés sur la base des réponses au sondage administré en début d'étude et au neuvième mois. Les sujets abordés dans les neuf premiers bulletins traitaient, entre autres, des points suivants : motivation, antécédents médicaux, discussions avec des médecins, efficacité personnelle et obstacles. D'autres bulletins parlaient du support social et du niveau d'activités physiques.

À l'heure actuelle, 1 065 participants ont été recrutés pour le projet et répartis en neuf groupes. Nous avons reçu les sondages de mi-chemin (T2) de 153 participants faisant partie du premier groupe. Les analyses des tests T en paires ont mis en évidence une amélioration considérable à T2 chez les participants ayant répondu au début du projet qu'ils ne marchaient pas et qu'ils n'avaient pas d'activités physiques modérées, aussi bien pour le nombre de jours par semaine que pour le nombre de minutes par semaine (P < 0,001). Parmi ceux qui avaient rapporté ne pas avoir d'espace comme un obstacle aux activités physiques, au début du projet, 81 % ne citaient plus cet obstacle à T2. Les tests de McNemar mettent en valeur une amélioration considérable à T2 chez les participants qui n'avaient pas parlé à leur médecin d'un régime alimentaire sain (P < 0,001), d'exercices physiques (P = 0,029) et de perdre du poids (P < 0,001), au début du projet. Les analyses des stades de changement démontrèrent des progrès chez les participants étant aux stades de la précontemplation et de la contemplation (globalement, 69 % des participants au stade de précontemplation et 67 % des participants au stade de contemplation firent des progrès).

Ces résultats mettent en valeur l'impact préliminaire d'une intervention adaptée à une population à risque élevé. Cette intervention adaptée se révéla efficace dans les domaines suivants : 1) pousser les participants à progresser dans les stades initiaux de changement, 2) accroître la prise de conscience de l'importance de parler à son médecin au sujet d’un style de vie sain et 3) diminuer les obstacles perçus.

Auteur-correspondant : Nikki M. Caito, MPH, MS, RD, LD, Coordinatrice de recherche, Saint Louis University School of Public Health, Health Communication Research Laboratory, 3545 Lafayette Ave, Room 424, St. Louis, MO 63104, United States. Téléphone : 314-977-4047. Courriel : caitonm@slu.edu.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services