Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 6: n° 1, janvier 2009

RECHERCHE ORIGINALE
La garde d'enfants comme milieu de prévention inexploité de l’obésité : l’homologation des gardes d'enfants de l'État en matière de nutrition, d’activité physique et de l’utilisation des medias pour les enfants d'âge préscolaire des États-Unis


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Karen M. Kaphingst, MPH, Mary Story, PhD, RD

Référence suggérée pour cet article: Kaphingst KM, Story M. La garde d'enfants comme milieu de prévention inexploité de l’obésité : l’homologation des gardes d'enfants de l'État en matière de nutrition, d’activité physique et de l’utilisation des medias pour les enfants d'âge préscolaire des États-Unis. Prev Chronic Dis 2009;6(1):A11. http://www.cdc.gov/pcd/issues/2009/
jan/07_0240_fr.htm
Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
La garde d’enfants constitue un milieu pourvu de possibilités pour la prévention de l'obésité: 8.6 millions d’enfants en âge préscolaire ont participé aux programmes de garde d'enfants en 2001. Chaque État des États-Unis créé et gère sa propre homologation des gardes d’enfants. Nous avons analysé les réglementations de l’homologation liées au contrôle de l’obésité des Etats-Unis.

Méthodes
Nous avons téléchargé les règlementations de l’homologation des centres de garde d’enfants (CGE), des petites gardes d’enfants au foyer (PGEF), et des grandes gardes d'enfants ou de groupes d’enfants dans un foyer (GGEF) de chaque état, et du District de Colombie (ensemble dénommés les « États ») en 2006, à partir de sites web nationaux et des États. Nous avons ensuite analysé le contenu d’un point de vue quantitatif dans le but de dégager 13 volets codés liés à la nutrition, à l'activité physique, et à l'utilisation des médias.

Résultats
Nous avons trouvé des différences inter- et intra-États. Les CGEs étaient les plus réglementés et présentaient les règles les plus détaillées, suivis des GGEFs. Les PGEFs disposaient du plus petit nombre de règles et des règles les plus générales. Seuls deux États, le Michigan et la Virginie de l’Ouest, ont spécifié que les menus des CGEs devaient se conformer aux Directives Diététiques pour les américains. Seuls douze États disposaient d’une règlementation qui limitait les aliments de teneur nutritive faible dans le CGEs. Trent-six États exigeaient que les enfants des CGEs consacrent un certain temps à des activités en plein air. Seuls 9 États fixaient des durées minimums d'activité en plein air chaque jour. Huit États ont fixé des limites de temps consacrés aux activités à l'écran, par jour ou par semaine, pour les PGEFs.

Conclusion
Des occasions existent pour renforcer les réglementations de l'homologation des États en faveur d’une prévention de l’obésité chez les enfants. L’augmentation de la prévalence de l’obésité chez les enfants souligne l'urgence en matière de politiques de l'État qui favorisent la création de milieux propices à une alimentation saine et à la participation à des activités physiques pour la garde d'enfants.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services