Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 6: n° 1, janvier 2009

RECHERCHE ORIGINALE
Tendances des symptômes cliniques signifiants de la dépression parmi les grands consommateurs d’alcool et de cigarettes


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Joan Faith Epstein, MS, Marta Induni, PhD, Tom Wilson, MA

Référence suggérée pour cet article: Epstein JF, Induni M, Wilson T. Tendances des symptômes cliniques signifiants de la dépression parmi les grands consommateurs d’alcool et de cigarettes. Prev Chronic Dis 2009;6(1):A09. http://www.cdc.gov/pcd/issues/2009/
jan/08_0009_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
La dépression est une des maladies les plus courantes est propre aux soins, et elle se trouve associée au tabagisme et à la consommation élevée d'alcool. Cette étude fournit une estimation de la prévalence de la dépression, de ses variations en fonction de certains sous-groupes démographiques, et de ses associations à la consommation importante d’alcool et au tabagisme en Californie.

Méthodes
Le système de surveillance des comportements à risque (SSCR) de la Californie en 2006 comportait un questionnaire de santé des patients à 8 questions, un instrument standardisé servant à mesurer les symptômes de la dépression. Nous nous sommes servis des résultats du SSCR 2006 pour calculer la prévalence de la dépression en Californie. Nous avons utilisé des modèles logistiques pour explorer les rapports entre dépression, consommation d'alcool et tabagisme.

Résultats
Nous avons trouvé que 9,2% des adultes en Californie présentaient des symptômes de dépression importants. Les modèles logistiques ont indiqué que les fumeurs au quotidien se trouvaient plus de 3 fois plus susceptibles que les non-fumeurs de présenter des symptômes de dépression importants, et que les grands consommateurs d’alcool étaient environ 3 fois plus susceptibles de présenter des symptômes dépressifs importants par rapport à ceux qui ne consommaient pas d'alcool.

Conclusions
Comme la consommation élevée d’alcool et le tabagisme se trouvent chacun associé à la dépression, les personnes consommatrices des deux substances risquent probablement davantage d'être atteintes de dépression. Il s’agit d’un problème de santé publique car les personnes qui boivent de l'alcool sont souvent celles qui fument et vice versa. Les efforts d’intervention pourraient cibler les personnes consommatrices des deux substances, et les praticiens devront savoir que les fumeurs qui consomment de grandes quantités d'alcool risquent aussi davantage d'être déprimés.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services