Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5 : No. 4, Octobre 2008

RECHERCHE ORIGINALE
Accumulation objective de périodes d'activité physique vigoureuse et modérée et relation avec les marqueurs d'obésité chez les adultes aux États-Unis


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Scott J. Strath, PhD, Robert G. Holleman, MPH, David L. Ronis, PhD, Ann M. Swartz, PhD, Caroline R. Richardson, MD

Référence suggérée pour cet article : Strath SJ, Holleman RG, Ronis DL, Swartz AM, Richardson CR. Accumulation objective de périodes d'activité physique vigoureuse et modérée et relation avec les marqueurs d'obésité chez les adultes aux États-Unis. Prev Chronic Dis 2008;5(4). http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
oct/07_0158_fr.htm
. Accédé le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
On connaît peu de choses sur la relation entre la durée de l'activité physique et l'obésité. L'objectif de cette étude était de comparer les effets de l'activité physique par périodes de haute intensité (≥10 minutes) aux effets de l'activité physique par périodes de moindre intensité (<10 minutes) sur les marqueurs d'obésité.

Méthodes
Nous avons utilisé des données de la National Health and Nutrition Examination Survey (enquête nationale de l'examen sur la nutrition et la santé) de 2003-2004 sur l'indice de masse corporelle, le tour de taille et les niveaux d'activité physique déterminés objectivement pour 3250 adultes âgés de 18 ans ou plus. Après le contrôle de variables confusionnelles, nous avons réalisé des analyses de régression linéaire multiple pour prédire l'indice de masse corporelle et le tour de taille pendant les minutes de haute et de moindre intensité (MVPA) (activité physique d'intensité modérée à vigoureuse) et pendant les décomptes d'accélèromètre d'activité physique intense et modérée.

Résultats
Les minutes de haute intensité MVPA et les minutes de moindre intensité MVPA sont associées indépendament à l'indice de masse corporelle et au tour de taille, après le contrôle de variables confusionnelles. La puissance de l'association entre l'indice de masse corporelle plus faible et les minutes de haute intensité MVPA (β = −0,04, P <,001) était presque 4 fois supérieure pour les minutes MVPA (β = −0,01, P = ,06). Pour un tour de taille plus petit, l'association était presque 3 fois plus importante pour les minutes de haute intensité MVPA (β = −0,09, P <,001) que pour les minutes d'intensité modérée MVPA (β = −0,03, P = ,01). Les minutes d'activité physique vigoureuse avaient une intensité plus élevée en comparaison avec les minutes d'activité physique modérée.

Conclusion
L'accumulation MVPA pendant les périodes d'intensité modérée peut être un point de départ bénéfique aux individus pour augmenter les niveaux d'activité physique et réduire l'indice de masse corporelle et le tour de taille. Cependant, les périodes d'activité physique intense ≥10 minutes peuvent être une stratégie plus efficace d'économie de temps pour diminuer l'indice de masse corporelle et le tour de taille.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services