Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5 : No. 4, Octobre 2008

RECHERCHE ORIGINALE
Connaissance, utilisation et perceptions des régimes à faible teneur en hydrates de carbone


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Lila J. Finney Rutten, PhD, MPH, Amy Lazarus Yaroch, PhD, Uriyoán Colón-Ramos, ScD, MPA, Audie A. Atienza, PhD

Référence suggérée pour cet article : Finney Rutten LJ, Lazarus Yaroch A, Colón-Ramos U, Atienza AA. Connaissance, utilisation et perceptions des régimes à faible teneur en hydrates de carbone. Prev Chronic Dis 2008;5(4). http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
oct/07_0118_fr.htm
. Accédé le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Les régimes à faible teneur en hydrates de carbone (RFHC) ont regagné de la popularité ces dernières années, mais la prise de conscience publique et le caractère sain perçu des RFHC n'ont pas été examinés. Nous décrivons la connaissance, l'utilisation et les perceptions du caractère sain des RFHC de la part de la population, et nous examinons les différences en fonction des variables sociodémographiques et de communication.

Méthodes
Les données représentatives à l'échelle nationale provenant du Health Information National Trends Survey (HINTS 2005) (enquête sur les tendances nationales d'information concernant la santé) ont été analysées en utilisant le modèle de régression logistique multivariée pour examiner les corrélats indépendants de connaissance, utilisation et perceptions du caractère sain des RFHC.

Résultats
La connaissance des RFHC aux États-Unis était élevée (86,6 %). Des corrélats indépendants de connaissance comprenaient les faits d'avoir un diplôme universitaire, d'être blanc non hispanique et d'avoir un indice de masse corporelle (IMC) élevé. Parmi les répondeurs connaissant les RFHC, environ 17 % avaient essayé les RFHC au cours de la dernière année. Les corrélats indépendants de RFHC utilisés comprenainent le fait d'être une femme et avoir un IMC élevé. Un tiers des répondants qui connaissaient les RFHC admettaient que ces derniers constituaient un moyen sain de perdre du poids. Les corrélats indépendants du caractère sain perçu des RFHC comprenaient l'absence de diplôme du secondaire et la susceptibilité de changer de comportement en réponse aux nouvelles recommandations en nutrition.

Conclusion
Cette étude fait partie des premières à examiner les corrélats de connaissance, d'utilisation et de perception de RFHC dans un échantillon représentatif du point de vue national. En dépit des niveaux de connaissance élevés de RFHC, ces régimes ne sont pas utilisés fréquemment et ne sont pas perçus comme sains.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services