Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5: n° 3, juillet 2008

ÉTUDE DE CAS COMMUNAUTAIRE
Une convention pour l'élargissement de l'accès aux espaces dédiés aux activités physiques : étude de cas dans la communauté urbaine de la ville d'Honolulu


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Lehua B. Choy, MPH, Meghan D. McGurk, Reid Tamashiro, MPA, Blythe Nett, MPH, Jay E. Maddock, PhD

Référence suggérée pour cet article : Choy LB, McGurk MD, Tamashiro R, Nett B, Maddock JE. Une convention pour l'élargissement de l'accès aux espaces dédiés aux activités physiques : Étude de cas d'une utilisation communautaire dans la ville d'Honolulu. Prev Chronic Dis 2008;5(3). http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
jul/07_0117_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Historique
Les interventions visant à ouvrir ou élargir l'accès aux espaces dédiés aux activités physiques sont encouragées dans la perspective d'élever le niveau d'activité physique de la population. L'établissement d'une convention pour l'utilisation d'un bien communautaire constitue un moyen d'élargir l'accès aux installations sportives et de loisirs existantes. Le présent article a pour objectif de présenter l'étude de cas de «In-Motion» (en mouvement), projet pilote d'une telle convention mise en place dans un lycée urbain d'Honolulu, à Hawaii.

Contexte
Les résidents de la ville d'Honolulu sont mal desservis en termes d'espaces verts et d'installations de loisirs librement accessibles. Le département des Parcs et Loisirs du comté d'Honolulu a cherché à mettre en œuvre une convention permettant l'utilisation des équipements d'un lycée urbain dans le cadre d'un programme d'activités de loisir. La population scolaire du lycée retenu pour ce projet pilote est principalement issue de familles à revenus modestes appartenant aux minorités ethniques.

Méthodes
Sept lycées urbains candidats potentiels à l'application d'une convention communautaire ont été évalués afin de sélectionner le site pilote. In-Motion a développé et mis en œuvre une telle convention. Les préférences des lycéens, du personnel d'encadrement et des membres de la collectivité en matière d'activité physique ont fait l'objet d'une évaluation permettant d'orienter le choix de l'offre d'activités dans le cadre du programme. Plusieurs types de stages gratuits ont été proposés à la communauté scolaire.

Conséquences
La mise en oeuvre de la convention et du programme d'activités de loisir s'est heurtée à différents obstacles. Toutefois, les participants ont été satisfaits des stages auxquels ils ont pris part et ont déclaré que le programme In-Motion les avait incités à s'ouvrir davantage aux activités physiques. Les lycéens et le personnel d'encadrement se sont montrés particulièrement sensibilisés au programme.

Interprétation
Le programme In-Motion constitue dorénavant un exemple réussi de convention communautaire pilote et a donné aux lycéens, aux enseignants, aux personnels d'encadrement et aux résidents de la communauté de nouvelles occasions de pratiquer une activité physique.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services