Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5: n° 3, juillet 2008

RECHERCHE ORIGINALE
Étude de la consommation des produits du tabac non classiques chez de jeunes adultes fumeurs dans le cadre de groupes dirigés en 2002


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Patricia Richter, PhD, Ralph Caraballo, PhD, Nisha Gupta, MPH, Linda L. Pederson, PhD

Référence suggérée pour cet article : Richter P, Caraballo R, Gupta N, Pederson LL. Étude de la consommation des produits du tabac non traditionnels chez de jeunes adultes fumeurs dans le cadre de groupes dirigés en 2002. Prev Chronic Dis 2008;5(3). http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
jul/07_0106_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
En 2002, il a été mené à Dallas, au Texas, et à Chattanooga, au Tennessee, 16 enquêtes qualitatives de groupes dirigés, ou focus groups, auprès de jeunes adultes fumeurs consommant ou ayant testé des produits du tabac non classiques (p. ex. bidis, shisha [ou chicha ou narghilé], cigarettes de plantes à fumer, kreteks [cigarettes indonésiennes aux clous de girofle], cigares et produits à base de plantes sans dégagement de fumée), ayant pour objectif de mieux comprendre l'attirance qu'exercent ces produits.

Méthodes
Dans chaque ville, les groupes ont été segmentés selon l'origine raciale ou ethnique et le niveau scolaire.

Résultats
Des thèmes récurrents se sont dégagés des groupes de discussion. La consommation de produits du tabac non classiques est peu développée parmi les jeunes adultes fumeurs. Bien que quelques groupes consomment fréquemment des cigares de type Black & Mild et Swisher Sweets, les autres produits tels que lashisha, les kreteks et les cigarettes de plantes à fumer sont moins connus et rarement consommés. Il semble que les participants des groupes dirigés consomment les produits de tabac non classiques surtout dans des clubs, à l'occasion de réunions entre amis ou lorsqu'ils ne peuvent se procurer des cigarettes classiques. Les lycéens ont été plus nombreux que les non-lycéens à mentionner le prix et les difficultés d'approvisionnement des produits du tabac non classiques comme obstacles à leur consommation. Tous les participants aux différents groupes ont admis que les Afro-américains constituent le groupe racial ou ethnique le plus consommateur de cigares.

Conclusion
Globalement, les résultats semblent indiquer que les raisons motivant l'essai des produits du tabac non classiques ne sont guère différents d'un groupe racial ou ethnique à l'autre. L'entourage familial et les camarades contemporains ont été évoqués comme les initiateurs à la consommation de produits du tabac non classiques. Le coût, l'aspect pratique, le goût, l'odeur et la force de ces produits ont été autant de prétextes avancés pour leur consommation comme pour leur abandon.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services