Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de n˙meros en espa˝ol








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5: n° 3, juillet 2008

RECHERCHE ORIGINALE
╔volution de l'exposition des jeunes au tabagisme passif au Nebraska de 2002 Ó 2006


TABLE DES MATI╚RES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux Úditeurs

Lazarous Mbulo, PhD

Référence suggérée pour cet article : Mbulo L. Évolution de l'exposition des jeunes au tabagisme passif au Nebraska de 2002 à 2006. Prev Chronic Dis 2008;5(3) http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
jul/07_0090_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Le tabagisme passif est une cause majeure de morbimortalité. Il a été associé à de graves problèmes de santé, chez l'enfant comme chez l'adulte. Les actions entreprises pour réduire au Nebraska l'exposition au tabagisme passif consistaient notamment en programmes de prévention du tabagisme chez les jeunes et en campagnes pour un lieu de travail et un habitat sans tabac. En dépit de ces interventions, la jeunesse continue d'être exposée au tabagisme passif à un niveau inacceptable. Cette étude avait pour objectifs de déterminer l'ampleur de l'exposition des élèves des collèges et lycées (premier et deuxième cycles du secondaire) publics du Nebraska au tabagisme passif en 2002 et 2006, d'évaluer les facteurs associés à cette exposition et de proposer des interventions.

Méthodes
L'enquête NYTS (Nebraska Youth Tobacco Survey, enquête sur le tabagisme des jeunes au Nebraska) a été administrée en 2002 et 2006 à un échantillon représentatif d'élèves du public des premier et deuxième cycles du secondaire. Tous les élèves ayant accepté d'y participer ont répondu à un autoquestionnaire anonyme qui comportait des questions sur les caractères démographiques, la consommation de tabac, les connaissances sur le tabac et l'attitude à son égard et sur l'exposition au tabagisme passif. Les données ont été pondérées afin de tenir compte de la non-réponse, au niveau des élèves et à celui des établissements scolaires, et de garantir la généralisabilité des estimations aux élèves des établissements publics du Nebraska selon leur niveau scolaire (classe), leur sexe et leur origine raciale/ethnique. La présente étude a analysé un sous-groupe de réponses concernant l'exposition au tabagisme passif, lequel est défini comme la mise en présence d'une personne fumant des cigarettes dans une pièce ou un véhicule au cours des 7 jours précédents.

Résultats
L'exposition au tabagisme passif dans une pièce ou un véhicule, ou dans les deux environnements, a décru de manière significative pour tous les élèves, passant de 69,0 % en 2002 à 61,3 % en 2006. En 2002 comme en 2006, les élèves se sont avérés significativement plus susceptibles de se trouver exposés au tabagisme passif dans une pièce que dans un véhicule (64,4 % vs 48,2 % en 2002 et 56,9 % vs 40,2 % en 2006). Si l'on considère les groupes raciaux/ethniques, on ne constate une diminution significative de l'exposition entre 2002 et 2006 que chez les élèves de race blanche (70,0 % vs 61,4 %). Les filles tendaient à être significativement plus exposées que les garçons au tabagisme passif en 2006 et seuls les garçons ont connu une baisse globale significative de cette exposition entre 2002 (69,3 %) et 2006 (57,7 %). Les comportements tabagiques et les attitudes à l'égard du tabac ont continué d'influer sur l'exposition au tabagisme passif entre 2002 et 2006, bien que l'on ait observé une diminution significative, que les élèves soient eux-mêmes fumeurs ou non fumeurs et qu'ils vivent ou non avec un (ou des) fumeur(s). Toutefois, ceux ayant pour amis proches des fumeurs et ceux ne percevant pas le tabagisme passif comme nocif n'en ont pas bénéficié.

Conclusions
Ces données mettent en lumière une diminution de l'exposition au tabagisme passif des élèves des lycées et collèges du Nebraska; cependant l'exposition demeure un problème, notamment dans les pièces. L'adoption rigoureuse, sur tout le territoire de l'état, d'une politique sans tabac contribuera certes à réduire de manière significative l'exposition des jeunes au tabagisme passif dans les lieux publics, mais il est indispensable de mettre en place d'autres mesures, ou de renforcer les mesures existantes, afin de lutter contre cette exposition à domicile et dans les véhicules privés. Il peut s'agir d'une thérapie de conseil (counselling), dispensée par un médecin, s'appuyant sur la théorie du changement de comportement visant à favoriser le sevrage tabagique, et l'établissement de règles préservant une maison sans tabac, sans oublier des interventions ciblant les minorités, sur lesquelles le tabagisme passif a un impact démesuré. Une évaluation des outils existants, tels que les programmes de prévention du tabagisme chez les jeunes et les collectes de promesses de participation aux campagnes pour une «maison sans tabac», s'impose pour juger de leur efficacité réelle à réduire l'exposition des jeunes au tabagisme passif au Nebraska.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services