Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5 : N° 1, Janvier 2008

RECHERCHE ORIGINALE
Discussions entre nos aînés et leurs enfants adultes sur la préparation à la fin de vie et leurs préférences en cette matière


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Anne P. Glass, PhD, Lusine Nahapetyan, MD, MPH

Référence suggérée pour cet article : Glass AP, Nahapetyan L. Discussions entre nos aînés et leurs enfants adultes sur la préparation à la fin de vie  et leurs préférences en cette matière. Prev Chronic Dis 2008;5(1). http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
jan/07_0141_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Aux États Unis, 73 % des décès surviennent dans la population âgée de 65 ans et plus. Bien que la majorité d'entre eux préféreraient mourir chez eux d'une maladie les emportant rapidement, la plupart décèdent en milieu institutionnel à l'issue d'une longue déchéance. En dépit de ce décalage entre le souhait et la réalité, les aînés discutent rarement de leurs préférences en matière de fin de vie avec leurs enfants devenus adultes. Le recours aux volontés de fin de vie est loin d'être si répandu et le sujet est fréquemment évité, jusqu'à la survenue de la crise. Cette étude s'est intéressée à la communication informelle dans les familles au sujet de la préparation à la fin de vie et des préférences dans ce domaine, si mal connu.

Méthodes
En mai 2006, nous nous sommes livrés à une enquête exploratoire approfondie auprès de 15 personnes âgées sur leur préparation à la fin de vie et leurs préférences en cette matière, parallèlement à une enquête auprès de 15 adultes plus jeunes sur la préparation de leurs parents à leur fin de vie et les préférences de ces derniers à ce sujet. L'entretien comportait également l'évaluation de la profondeur de la discussion sur la base d'une échelle graduée.

Résultats
Les participants des deux groupes étaient majoritairement de sexe féminin et de race blanche. L'âge moyen des aînés était de 78,6 ans (fourchette : 70‑88 ans), quant à l'âge moyen des adultes plus jeunes il était de 53,1 ans (fourchette : 42‑63 ans) et celui de leurs parents de 82,6 ans (fourchette : 68‑99 ans). Neuf aînés ont déclaré avoir abordé le sujet de la préparation de la fin de vie et de leurs préférences avec leurs enfants adultes, six n'ayant fait qu'effleuré le sujet. Dix adultes plus jeunes ont admis avoir discuté de ce sujet avec leurs parents, cinq autres ayant avoué ne l'avoir évoqué à aucun moment. Les obstacles à ce genre de discussion sont la peur de la mort, le fait de déléguer le pouvoir de décision, c'est‑à‑dire de «s'en remettre aux autres», la dynamique familiale et l'incertitude quant aux préférences. Les facteurs facilitant la discussion sont l'acceptation de l'imminence de la mort, une première expérience de la mort d'un proche, des motifs d'ordre religieux ou spirituel et le souhait de venir en aide à la famille. Les stratégies fructueuses consistent à évoquer la question avec légèreté (au détour d'une discussion banale), sans ostentation, et à formuler par écrit ses préférences en matière de fin de vie.

Conclusion
La connaissance des obstacles à la discussion et des facteurs facilitant celle‑ci peut permettre aux professionnels de santé et de la santé publique de développer des stratégies ciblées encourageant les échanges entre les aînés et leur famille au sujet de la préparation de la fin de vie et des préférences des premiers dans ce domaine, évitant ainsi l'explosion d'une crise.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services