Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 4 : N° 4, Octobre 2007

RECHERCHE ORIGINALE
L'utilisation du cadre RE-AIM pour évaluer un programme d'activité physique dans les églises


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Melissa Bopp, PhD, Sara Wilcox, PhD, Marilyn Laken, PhD, Steven P. Hooker, PhD, Ruth Saunders, PhD, Deborah Parra-Medina, PhD, Kimberly Butler, BS, Lottie McClorin, MS

Référence suggérée pour cet article : Bopp M, Wilcox S, Laken M, Hooker SP, Saunders R, Parra-Medina D, et al. L'utilisation du cadre RE-AIM pour évaluer un programme d'activité physique dans les églises. Prev Chronic Dis;2007;4(4). http://www.cdc.gov/pcd/issues/2007/
oct/06_0155_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Health-e-AME était un programme de 3 ans conçu pour promouvoir l'activité physique dans les églises africaines épiscopales méthodistes de Caroline du Sud. Ce programme repose sur un modèle de participation communautaire conçu pour diffuser le programme par des directeurs de santé volontaires et formés.

Méthodes
Nous avons utilisé le cadre de travail RE-AIM (Reach, Effectiveness, Adoption, Implementation, and Maintenance) (Portée, efficacité, adoption, mise en place et maintien) pour évaluer ce programme par des entretiens avec 50 directeurs de santé.

Résultats
Quatre vingt pourcent des églises ayant eu un directeur formé pendant la première année du programme et 52 % des églises ayant eu un directeur de santé formé pendant la seconde année avaient adopté au moins un des composants du programme. Le manque de motivation ou d'engagement de la part de la congrégation constituait l'obstacle le plus fréquent à l'adoption. Les activités du programme concernaient principalement les femmes entre deux âges. Le programme était modérémment bien implanté, et l'adhésion à ses principes était adéquate. Les analyses du maintien ont révélé que les sujets participant aux composants des activités physiques du programme ont prolongé leur participation aussi longtemps que l'église le leur proposait, mais les églises ont rencontré des difficultés pour continuer de proposer des sessions d'activité physique. L'analyse de l'efficacité a révélé que le programme produisait des tendances prometteuses mais non significatives par rapport aux niveaux d'activité physique.

Conclusion
Notre utilisation du cadre RE-AIM pour évaluer ce programme sert de modèle pour une évaluation approfondie des effets sur la santé des programmes communautaires visant à promouvoir la santé.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services