Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 3 : N° 2, avril 2006

RECHERCHE ORIGINALE
Caractéristiques de l’écoute de la télévision chez les adultes : corrélations entre les habitudes alimentaires et l’excès de poids et l’état de santé


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Shanthy A. Bowman, PhD

Référence suggérée pour cet article : Bowman SA. Caractéristiques de l’écoute de la télévision chez les adultes : corrélations entre les habitudes alimentaires et l’excès de poids et l’état de santé. Prev Chronic Dis [publication en série en ligne] avril 2006 [date de la référence]. Disponible sur Internet : URL : http://www.cdc.gov/pcd/issues/2006/
apr/05_0139_fr.htm
.

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Le but de cette étude était d’examiner les associations entre l’écoute de la télévision, les habitudes alimentaires, et l’excès de poids et l’état de santé d’un échantillon représentatif au niveau national de la population adulte aux États-Unis.

Méthodes
Des données sur les adultes de 20 ans ou plus provenant de l’étude Continuing Survey of Food Intakes by Individuals 1994–1996 du ministère américain de l’agriculture ont été utilisées pour cette étude. Les caractéristiques socioéconomiques et démographiques, les apports de macroéléments, l’état du poids, la prévalence de problèmes de santé, l’écoute de la télévision, et l’état de l’excès de poids des participants ont été analysés. Les effets de la conception de l’étude ont été utilisés dans les analyses.

Résultats
Regarder la télévision plus de deux heures par jour a été associée à un indice de masse corporelle moyenne élevé et à l’excès de poids ou l’obésité tant chez l’homme que la femme. D’autres caractéristiques associées ont été également relevées telles qu’être âgé de plus de 50 ans, n’avoir au plus qu’une éducation secondaire, vivre dans un foyer disposant d’un revenu inférieur à 131 % du niveau fédéral de pauvreté, et être sans emploi. Les adultes regardant plus de 2 heures de télévision par jour avaient des apports d’énergie et de macroéléments élevés et étaient davantage susceptibles d’avoir un excès de poids. Ils obtenaient également davantage d’énergie à partir d’en-cas et du souper. Le pourcentage d’adultes regardant plus de deux heures de télévision par jour était plus élevé chez les personnes ayant des problèmes de santé que chez celles sans problèmes de santé.

Conclusion
Les programmes d’intervention contre l’obésité, en particulier ceux visant les adultes en retraite ou sans emploi, devraient insister sur la réduction du temps passé à regarder la télévision ou des vidéos ou à participer à des activités sédentaires similaires, et décourager le grignotage ou la prise de nourriture en regardant la télévision.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services