Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 2 : No 4, octobre 2005

RECHERCHE ORIGINALE
Utilisation d’une nouvelle prestation d’assurance polyvalente pour le traitement du sevrage tabagique


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Marguerite E. Burns, MA, Marjorie A. Rosenberg, PhD, Michael C. Fiore, MD, MPH

Référence suggérée pour cet article : Burns ME, Rosenberg MA, Fiore MC. Utilisation d’une nouvelle prestation d’assurance polyvalente pour le traitement du sevrage tabagique. Prev Chronic Dis [publication en série en ligne] octobre 2005 [date de la référence]. Disponible sur l'Internet : URL : http://www.cdc.gov/pcd/issues/2005/
oct/05_0007_fr.htm
.

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS 

Résumé

Introduction
Pour les patrons, l’incertitude concernant le taux d’utilisation par les employés d’une prestation d’assurance pour le traitement du sevrage tabagique fait obstacle à son adoption. Cette étude a examiné la connaissance auto-signalée et l’utilisation d’une nouvelle prestation d’assurance pour le traitement du sevrage tabagique parmi un groupe échantillon composé de fonctionnaires, de retraités, et d’adultes à charge de l’État du Wisconsin.

Méthodes
Nous avons évalué l’utilisation auto-signalée d’une prestation d’assurance pour le traitement du sevrage tabagique au cours des 2 premières années de sa mise à disposition d’une population composée de fonctionnaires, de retraités et d’adultes à charge de l’État du Wisconsin. Nous avons procédé à deux analyses des réponses aux questions concernant le tabagisme dans le cadre d’enquêtes en coupe des fonctionnaires assurés de l’État, des retraités et des adultes à charge en 2001 et en 2002, pondérées afin de représenter cette population. 

Résultats
En 2002, l’utilisation de cette prestation parmi les fumeurs avertis s’élevait à 39,6 % et l’utilisation de cette prestation parmi les fumeurs non avertis s’élevait à 3,5 %. Seuls 27,4 % des fumeurs en 2002 étaient avertis. Son utilisation parmi tous les fumeurs s’élevait à 13,6 %. Parmi tous les fumeurs, 30,4 % ont utilisé des médicaments de traitement du sevrage tabagique (avec ou sans ordonnance) en 2002. La prévalence du tabagisme s’élevait à 15,6 % en 2001 et à 13,2 % en 2002. 

Conclusion
Parmi une population éduquée d’employés, l’utilisation auto-signalée d’une prestation de traitement de sevrage tabagique était faible au cours des 2 premières années de sa mise à disposition. La connaissance de la disponibilité d’une telle prestation était faible parmi cette population éduquée, ce qui peut expliquer son taux d’utilisation faible, d’autant plus que 30 % des fumeurs ont essayé de se sevrer par l’intermédiaire d’un traitement de médicaments de sevrage tabagique. Ces données fournissent des estimations de taux d’utilisation aux États qui étudient l’adoption d’une prestation d’assurance documentée pour le traitement du sevrage tabagique.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services