Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 2 : Nº 3, juillet 2005

RECHERCHE ORIGINALE
Concordance des affections chroniques chez les couples mexicains américains âgés


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Jim P. Stimpson, PhD, M. Kristen Peek, PhD

Référence suggérée pour cet article : Stimpson JP, Peek MK. Concordance des affections chroniques chez les couples mexicains américains âgés. Prev Chronic Dis [publication en série en ligne] juillet 2005 [date de la référence]. Disponible sur l'Internet : URL : http://www.cdc.gov/pcd/issues/2005/
jul/04_0144_fr.htm
.

EVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Il existe une quantité considérable de preuves des bienfaits du mariage au niveau de la santé, mais nous ne savons pas de manière générale dans quelle mesure l’état de santé d’un époux se calque sur celui de l’autre ou concorde avec lui. Cette étude avait pour objet de déterminer dans quelle mesure l’affection chronique d’un des conjoints devient un facteur de risque pour la présence de la même affection chez l’autre conjoint.

Méthodes
Les données de base, Hispanic Established Populations for the Epidemiologic Studies of the Elderly (issues des populations hispaniques établies pour les études épidémiologiques des personnes âgées) ont été utilisées pour 553 couples (1106 individus) qui représentent environ 500.000 Mexicains américains âgés (≥ 65 ans) qui vivent au sud-ouest des États-Unis. Une analyse de régression a été conduite pour prévoir six affections chroniques parmi les couples : affections coronaires, l'accident cérébrovasculaire, hypertension, diabète, arthrite et cancer. Les analyses ont été ajustées en fonction de l’âge, du niveau de scolarité, de la naissance aux États-Unis, de la tension artérielle, de l’indice de masse corporelle, du tabagisme et de la consommation d’alcool.  

Résultats
En cas d’antécédents de tension artérielle, de diabète, d’arthrite et de cancer chez l’épouse, il existait une probabilité plus élevée que le mari soit également atteint de ces affections. En cas d’antécédents d’hypertension, d’arthrite et de cancer chez le mari, il existait une probabilité plus élevée que l’épouse soit également atteinte de ces affections.   

Conclusion
Ces résultats mettent en évidence le rapport qui existe entre les affections chroniques chez un époux et le risque plus élevé que l’autre conjoint soit atteint d’une affection semblable, chez les couples mexicains américains âgés. Nous suggérons que l’influence réciproque qui s’exerce entre conjoints s’explique par la mise en commun des logements et des risques pour la santé. Les activités qui favorisent la santé devront cibler les systèmes de famille. Et notamment, il conviendra que les professionnels de la santé recueillent non seulement des renseignements concernant les antécédents médicaux de leurs patients et des membres de leurs familles génétiques, mais aussi des conjoints.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services