Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 2 : Nº 2, avril 2005

SUJETS SPÉCIAUX
RECHERCHE ORIGINALE : RÉSUMÉ D'ARTICLE PRÉSENTÉ À LA 19e CONFÉRENCE NATIONALE POUR LA PRÉVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES CHRONIQUES
L'incidence de l'insuffisance rénale terminale en Géorgie, 1999-2002


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Ce résumé est en anglais
Print this article Imprimer ce résumé
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs


Retourner à la
liste des résumés

Karon Abe, Kristen Mertz, Kenneth Powell, Manxia Wu, Pyone Cho

Référence suggérée pour cet article : Abe K, Mertz K, Powell K, Wu M, Cho P. L'incidence de l'insuffisance rénale terminale en Géorgie, 1999-2002 [résumé]. Prev Chronic Dis [publication en série en ligne] Avril 2005 [date de la référence]. Disponible sur l'internet : URL : http://www.cdc.gov/pcd/issues/2005/
apr/04_0142aa_fr.htm
.

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Thème : Méthodes et surveillance

Chaque année, aux États-Unis, environ 80 000 personnes reçoivent le diagnostic d'insuffisance rénale terminale et doivent par conséquent être traitées par dialyse ou subir une greffe des reins pour pouvoir rester en vie. Dans la majorité des cas, les causes principales de cette maladie sont le diabète et l'hypertension. Nous avons essayé d'évaluer les disparités raciales en ce qui concerne les patients souffrant d'insuffisance rénale terminale et les causes de cette maladie, en Géorgie.

ESRD Network 6(Réseau 6 de l'insuffisance rénale terminale) fait partie du United States Renal Data System (Système de données rénales des États-Unis), un système national de surveillance de l'insuffisance rénale terminale qui comprend 18 réseaux et qui rassemble des informations sur les patients nouvellement diagnostiqués et ceux souffrant de cette maladie de façon chronique. Nous avons utilisé des données provenant du site Web de l'ESRD Network 6 pour calculer les taux d'incidence de l'insuffisance rénale terminale ajustés en fonction de l'âge en Géorgie et pour décrire les caractéristiques démographiques des patients nouvellement diagnostiqués, de 1999 à 2002. Nous nous sommes également servis des données du Behavioral Risk Factor Surveillance System (Système de surveillance des facteurs de risque liés au comportement) pour comparer la prévalence ajustée en fonction de l'âge du diabète (2002) et de l'hypertension (2001) chez les noirs et les blancs de 18 ans ou plus en Géorgie.

Chaque année, plus de 3 000 personnes vivant en Géorgie reçoivent le diagnostic d'insuffisance rénale terminale. De 1999 à 2002, le taux d'incidence de cette maladie ajusté en fonction de l'âge était plus élevé en Géorgie (42 pour 100 000) par rapport au reste des États-Unis (33 pour 100 000). Parmi les patients nouvellement diagnostiqués en Géorgie, 57 % avaient plus de 65 ans et 50 % étaient des femmes. Le diabète était la cause principale de 40 % des cas d'insuffisance rénale terminale et l'hypertension de 30 % des cas. Même si les noirs adultes avaient 1,7 fois plus de chances que les blancs de souffrir du diabète et 1,4 fois plus de chances que les blancs de souffrir d'hypertension, les noirs avaient 4,3 fois plus de chances que les blancs d'être atteints d'insuffisance rénale terminale.

L'insuffisance rénale terminale est un problème majeur de santé publique, en particulier chez les noirs. Bien qu'un pourcentage plus élevé de noirs (par rapport aux blancs) souffre de diabète et d'hypertension, la disparité raciale est bien plus importante en ce qui concerne l'insuffisance rénale terminale. L'incidence de cette maladie pourrait être réduite 1) en éduquant les diabétiques et les hypertendus sur l'importance d'une prise en charge individuelle efficace et des soins médicaux réguliers et 2) en encourageant les médecins à surveiller la fonction rénale de leurs patients souffrant de diabète et d'hypertension.

Auteur-correspondant : Karon Abe, PhD, Fonctionnaire du service des renseignements sur les épidémies, Georgia Department of Human Resources, Division of Public Health, 2 Peachtree St NW, Atlanta, GA 30303, United States. Téléphone : 404-657-2577. Courriel : kgabe@dhr.state.ga.us.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services