Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 2 : Nº 2, avril 2005

RECHERCHE ORIGINALE
Prévalence de l'activité physique aux États-Unis : le Behavioral Risk Factor Surveillance System, 2001 (Système de surveillance des facteurs de risque liés au comportement, 2001)


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Ce résumé est en anglais
Print this article Imprimer ce résumé
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Caroline A. Macera, PhD, Sandra A. Ham, MS, Michelle M. Yore, MSPH, Deborah A. Jones, PhD, Barbara E. Ainsworth, PhD, MPH, C. Dexter Kimsey, PhD, MSEH, Harold W. Kohl III, PhD

Référence suggérée pour cet article: Macera CA, Ham SA, Yore MM, Jones DA, Ainsworth BE, Kimsey CD, et al. Prévalence de l'activité physique aux États-Unis : le Behavioral Risk Factor Surveillance System, 2001 (Système de surveillance des facteurs de risque liés au comportement, 2001). Prev Chronic Dis [publication en série en ligne] Avril 2005 [date de la référence]. Disponible sur l'internet : URL : http://www.cdc.gov/pcd/issues/2005/
apr/04_0114_fr.htm
.

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Les effets bénéfiques sur la santé d'un entraînement cardio-vasculaire régulier sont bien connus. Cependant, ce genre d'exercice physique a généralement été défini comme une activité physique vigoureuse, comme le jogging, la natation ou la danse aérobic. L'exercice d'intensité modérée est également bon pour la santé et de nombreux Américains adultes peuvent ressentir les effets bénéfiques d'un style de vie comportant des activités d'intensité modérée, comme le jardinage, les tâches ménagères ou la marche pour se rendre à un lieu donné. Ce n'est que récemment que les systèmes de surveillance de la santé publique ont inclus des évaluations de ce type d'activité physique au lieu de ne prêter attention qu'aux activités physiques vigoureuses. Nous avons utilisé un outil de surveillance amélioré pour décrire la prévalence et l'ampleur de l'activité physique d'intensité modérée ainsi que de l'activité physique vigoureuse chez la population adulte des États-Unis.

Méthodes
Nous avons analysé des données provenant du 2001 Behavioral Risk Factor Surveillance System, une enquête téléphonique au niveau des États, qui sonde au hasard des adultes aux États-Unis (âgés de 18 ans et plus) (n = 82 834 hommes et 120 286 femmes). On a évalué le comportement concernant l'activité physique à l’aide de questions conçues pour quantifier la fréquence de la participation à des activités physiques vigoureuses ou d'intensité modérée effectuées pendant les loisirs, sous forme de tâches ménagères ou pour le transport.

Résultats
En tout, 45 % des adultes (48 % des hommes et 43 % des femmes) avaient des niveaux d'activité correspondant aux normes recommandées pendant leurs loisirs (au moins 30 minutes d'activité physique d'intensité modérée au moins cinq jours par semaine, comme de la marche rapide, ou au moins 20 minutes d'activité vigoureuse au moins trois jours par semaine, comme du jogging, du jardinage intensif ou de la danse aérobic). Moins de 16 % des adultes (15 % des hommes et 17 % des femmes) avouèrent n'avoir aucune activité physique vigoureuse ou d'intensité modérée au cours d’une semaine normale.

Conclusion
L'intégration de la surveillance des activités liées au style de vie aux systèmes nationaux est possible et peut donner une représentation plus exacte de la prévalence des niveaux recommandés d'activité physique. Cependant, ces résultats suggèrent qu'aux États-Unis, les niveaux d'activité physique de la plupart des adultes ne correspondent pas à ceux recommandés pour favoriser et maintenir une bonne santé.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services