Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5 : N° 1, Janvier 2008

RECHERCHE ORIGINALE
Le statut tabagique, prédicteur du risque de fracture de la hanche chez la femme ménopausée au Nord‑Ouest du Texas


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Marjorie R. Jenkins, MD, Anne V. Denison, RN, MS, CIC

Référence suggérée pour cet article : Jenkins MR, Denison AV. Le statut tabagique, prédicteur du risque de fracture de la hanche chez la femme ménopausée au Nord‑Ouest du Texas. Prev Chronic Dis 2008;5(1).  http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
jan/07_0036_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Cette étude a pour objectif de déterminer l'effet du tabagisme sur le risque de fracture de la hanche chez la femme ménopausée en zones rurales et urbaines de la région Nord‑Ouest du Texas.

Méthodes
Dans le cadre d'une étude cas‑témoins non appariés, nous avons comparé des femmes ayant récemment été victimes d'une fracture ostéoporotique de la hanche avec des femmes indemnes de ce type de fracture. Les deux groupes expérimentaux ont répondu à un questionnaire portant sur les facteurs de risque démographiques, cliniques et comportementaux de fracture ostéoporotique de la hanche. Le statut tabagique a été défini selon trois catégories : non‑fumeuses (n'ayant jamais fumé), anciennes fumeuses et fumeuses régulières. Les covariables prises en compte comprenaient l'âge, le poids corporel, l'âge à la ménopause, l'activité physique, l'estrogénothérapie substitutive, la supplémentation calcique et la ruralité. Les analyses de régression logistique uni‑ et multi‑variée ont permis de tester l'association entre la fracture de la hanche et les variables indépendantes d'intérêt.

Résultats
Nous avons constaté un risque accru de fracture de la hanche chez les anciennes fumeuses (odds‑ratio ajusté [OR] : 2,27, intervalle de confiance à 95 % [IC95] : 1,22 – 4,21) et les fumeuses régulières (OR ajusté : 3,72, IC95 : 1,59 – 8,70). La résidence dans un comté rural (population < 100 000 habitants) s'est également avérée associée à une augmentation du risque fracturaire (OR ajusté : 2,71, IC95 : 1,48 – 4,95).

Conclusion
Les formes ancienne et régulière de tabagisme ont multiplié le risque de fracture de la hanche dans cette population de femmes ménopausées.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services