Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 5 : N° 1, Janvier 2008

RECHERCHE ORIGINALE
Variation de la qualité de prise en charge du diabète, aux différents niveaux du patient, du médecin et de la consultation


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Patrick J. O’Connor, MD, MPH, William A. Rush, PhD, Gestur Davidson, PhD, Thomas A. Louis, PhD, Leif I. Solberg, MD, A. Lauren Crain, PhD, Paul E. Johnson, PhD, Robin R. Whitebird, PhD

Référence suggérée pour cet article : O’Connor PJ, Rush WA, Davidson G, Louis TA, Solberg LI, Crain AL, et al. Variation de la qualité de prise en charge du diabète aux différents niveaux du patient, du médecin et de la consultation. Prev Chronic Dis 2008;5(1).  http://www.cdc.gov/pcd/issues/2008/
jan/06_0118_fr.htm
. Consulté le [date].

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
Nous avons analysé la variance des valeurs de l'hémoglobine glyquée (HbA1c) chez des adultes diabétiques afin d'identifier les variations de la qualité de la prise en charge du diabète aux différents niveaux du patient, du médecin et de la consultation et pour déterminer les niveaux qui contribuent le plus à ces variations, ainsi que les variables qui, à chacun de ces niveaux, sont liées à la qualité de la prise en charge du diabète. 

Méthodes
L'échantillon de l'étude était composé de 120 médecins de soins primaires et de leurs 2 589 patients adultes diabétiques éligibles suivis dans le cadre de 18 consultations. Les valeurs d'HbA1c enregistrées dans les bases de données cliniques constituaient la variable dépendante. Des modèles hiérarchiques multivariés ont permis de séparer les variations des valeurs d'HbA1c aux différents niveaux patient, médecin et consultation et d'identifier les prédicteurs d'HbA1c significatifs à chaque niveau.

Résultats
La variance des valeurs d'HbA1c était imputable, à plus de 95 %, au niveau patient. La variance s'est avérée très inférieure aux deux niveaux médecin et consultation. L'intégration des covariables patient et médecin n'a pas notablement modifié ce profil. L'intensification du traitement médicamenteux (t = −7,40, P < 0,01) et l'âge du patient (t = 2,10, P < 0,05) ont été associées à une variation favorable de l'HbA1c. L'âge du médecin, sa spécialité, le nombre de diabétiques au sein de sa clientèle, les comorbidités du patient et l'affectation de la consultation ne se sont pas révélés prédicteurs de la variation de l'HbA1c. Le modèle global avec covariables justifiait 11,8 % des variations de l'HbA1c dans le temps. 

Conclusion
Ces données semblent indiquer que la variance des valeurs d'HbA1c est majoritairement imputable a des facteurs liés au patient, bien que le médecin joue un rôle capital vis‑à‑vis de certains de ces facteurs propres au patient (p. ex. l'intensification du traitement). Ces résultats pourraient aboutir à l'élaboration de stratégies d'amélioration de la prise en charge et de mécanismes de responsabilisation plus efficaces.

 

 



 



The opinions expressed by authors contributing to this journal do not necessarily reflect the opinions of the U.S. Department of Health and Human Services, the Public Health Service, the Centers for Disease Control and Prevention, or the authors’ affiliated institutions. Use of trade names is for identification only and does not imply endorsement by any of the groups named above.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services