Skip directly to search Skip directly to A to Z list Skip directly to navigation Skip directly to page options Skip directly to site content

Définition de cas de maladie à virus Ebola (EVD)

Mise à jour : 4 septembre 2014

Le dépistage précoce est primordial pour le contrôle des infections. Les professionels de la santé devraient être attentifs et évaluer tous les patients soupçonnés d'avoir contracté la maladie à virus Ebola (EVD).

Personne sous surveillance (PUI en anglais)

Une personne qui présente les symptômes compatibles ainsi que les facteurs de risque suivants :

  1. Des critères cliniques, qui incluent une fièvre supérieure à 38,6 degrés Celsius ou 101,5 degrés Fahrenheit, et des symptômes supplémentaires tels que des maux de tête intenses, des douleurs musculaires, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales, ou une hémorragie inexpliquée ; ET
  2. Des facteurs de risque épidémiologiques au cours des 21 derniers jours avant l'apparition des symptômes tels que le contact avec du sang ou d'autres fluides corporels ou les restes humains d'un patient connu pour avoir ou soupçonné d'avoir contracté l'EVD ; la résidence ou un voyage dans une zone où la transmission de l’EVD est active* ; ou la manipulation directe de chauves-souris ou de primates non humains venant de zones endémiques.

Cas probable

Une PUI dont les facteurs de risque épidémiologiques comprennent une ou des expositions à risque élevé ou faible (voir ci-dessous)

Cas confirmé

Un cas avec des preuves diagnostiques confirmées en laboratoire d'infection par le virus Ébola

Niveaux de risque d'exposition

Les niveaux de risque d'exposition sont définis comme suit :

Expositions à risque élevé

Une exposition à risque élevé comprend les éléments suivants :

  • Exposition percutanée (par exemple, une piqûre d'aiguille) ou des muqueuses à du sang ou des fluides corporels de patients atteints d’EVD
  • Contact direct de la peau avec, ou exposition au sang ou à des fluides corporels, un patient atteint d’EVD sans porter d'équipement de protection individuelle (EPI) approprié
  • Traitement du sang ou de fluides corporels d'un patient EVD confirmé sans porter d'EPI approprié ou sans prendre les mesures de biosécurité standard
  • Contact direct avec un cadavre sans porter d'EPI approprié dans un pays où une épidémie d’EVD a lieu*

Expositions à risque faible1

Une exposition à risque faible comprend les éléments suivants :

  • Contact familial avec un patient atteint d’EVD
  • Autre contact étroit avec les patients atteints d’EVD dans des établissements de soins de santé ou des milieux communautaires. Un contact étroit est défini comme
    1. le fait de se trouver à 3 pieds (1 mètre) environ d'un patient atteint d’EVD ou dans la chambre ou zone de soins du patient pendant une période prolongée (par exemple, le personnel médical, les membres de la famille), sans porter un équipement de protection individuelle recommandé (c.-à-d., précautions standards, contre les gouttelettes et de contact ; voir Recommandations en matière de prévention et de contrôle des infections)
    2. le fait d'avoir eu un contact direct bref (par exemple, poignée de mains) avec un patient atteint d’EVD sans porter d'équipement de protection individuelle recommandé.
  • Les interactions brèves telles que marcher près d'une personne ou se déplacer dans un hôpital, ne constituent pas des contacts étroits

Aucune exposition connue

S'être rendu(e) dans un pays dans lequel une épidémie EVD s'est produite au cours des 21 derniers jours et n'avoir eu aucune exposition à risque élevé ou faible

* À compter du 30 août 2014, des épidémies EVD affectent les pays de l'Afrique de l'Ouest (voir Les pays, les districts, les comtés et les villes affectés pour plus d'informations)

1 Aux fins de surveillance et de restrictions de mouvement des personnes ayant été exposées au virus Ebola, un risque faible est interprété comme un risque. Voir www.cdc.gov/vhf/ebola/hcp/monitoring-and-movement-of-persons-with-exposure.html

TOP