Skip directly to search Skip directly to A to Z list Skip directly to navigation Skip directly to site content Skip directly to page options
CDC Home

Foire aux questions (FAQ)

Maladie


Qu'est-ce que le paludisme ?

Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle causée par un germe infectant communément un certain type de moustique qui se nourrit de sang humain. Les sujets souffrant de paludisme sont généralement très malades avec des symptômes tels que des températures élevées, des frissons avec tremblements et une maladie semblable à la grippe. Depuis longtemps, on sait qu'il existe quatre types de germes de paludisme capables d'infecter les êtres humains : le Plasmodium falciparum, le P. vivax, le P. ovale, et le P. malariae. Récemment, les chercheurs ont reconnu que le P. knowlesi, un type de paludisme qui infecte naturellement les macaques en Asie du Sud-est, infecte également les hommes, ce qui est à l'origine d'un type de paludisme qui est transmis des animaux aux humains (le paludisme « zoonotique »). P. falciparum est le type de paludisme dont il est le plus probable qu'il débouche sur de graves infections et, s'il n'est pas rapidement traité, il peut conduire à la mort. Bien que le paludisme puisse être une maladie mortelle, il est habituellement possible de prévenir la maladie et la mort.

Chaque année, environ 1 500 cas de paludisme sont découverts aux États-Unis. La grande majorité des cas recensés aux États-Unis provient des voyageurs et immigrants qui reviennent d'un séjour dans les régions du monde où les conditions de vie sont propices à la transmission du paludisme, notamment en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud.

À l'échelle mondiale, l'Organisation mondiale de la santé, estime qu'en 2010, 219 millions de cas cliniques de paludisme ont été enregistrés et 660 000 personnes en sont mortes, dont la plupart sont des enfants en Afrique. Étant donné que le paludisme est à l'origine de tant de maladie et de mort, il constitue une ponction importante sur la plupart des économies nationales. Comme la plupart des pays où le paludisme sévit figurent déjà parmi les nations les plus pauvres, cette maladie maintient un cercle vicieux de maladie et de pauvreté.

Back To Top

Comment contracte-t-on le paludisme (la transmission)


Comment le paludisme est-il transmis?

En général, le paludisme est transmis aux individus par la piqûre d'un moustique anophèle femelle infectieux. Seuls les moustiquesanophèles peuvent transmettre le paludisme et ils doivent avoir été infectés précédemment par un repas de sang pris sur une personne infectée. Lorsqu'un moustique pique une personne infectée, il absorbe une petite quantité de sang qui contient des germes microscopiques du paludisme. Environ 1 semaine plus tard, lorsque le moustique prend son prochain repas sanguin, ces germes, mélangés à la salive du moustique, sont injectés dans la personne qui fait l'objet de la piqûre.

Puisque le germe du paludisme se trouve dans les globules rouges d'une personne infectée, le paludisme peut également être transmis par transfusion sanguine, transplantation d'organes ou par l'utilisation partagée d'aiguilles ou seringues contaminées par du sang. Le paludisme peut également être transmis d'une mère à un enfant à naître pendant ou après l'accouchement (le paludisme « congénital »).

Back To Top

Le paludisme est-il une maladie contagieuse?

Non. Le paludisme ne se répand pas d'une personne à une autre comme le rhume ou la grippe ; par ailleurs, il n'est pas sexuellement transmissible. On n'attrape pas le paludisme par un contact ordinaire avec une personne infectée par le paludisme, par exemple, s'asseoir à côté d'une personne atteinte par le paludisme.

Back To Top

Qui est exposé au risque?


Qui est exposé au risque d'attraper le paludisme?

Tout le monde peut attraper le paludisme. La plupart des cas se produisent chez des personnes vivant dans des pays où sévit la transmission du paludisme. Les personnes originaires des pays sans paludisme sont peuvent être infectées lorsqu'elles séjournent dans des pays où sévit le paludisme ou par une transfusion sanguine (bien que ce cas soit extrêmement rare). Par ailleurs, une mère infectée peut transmettre le paludisme à son enfant avant ou pendant l'accouchement.

Back To Top

Qui est le plus exposé au risque de tomber très malade et de mourir des suites du paludisme?

Plasmodium falciparum est le type de paludisme qui est le plus souvent à l'origine du paludisme grave et mortel ; ce germe est très fréquent dans de nombreux pays d'Afrique au sud du désert du Sahara. Les personnes les plus fortement exposées aux piqûres de moustiques infectés par le P. falciparum sont les plus exposées au risque de mourir de paludisme. Il est très probable que les personnes qui disposent d'une faible immunité au paludisme ou qui n'en disposent pas du tout, telles que les jeunes enfants et les femmes enceintes ou les voyageurs originaires des zones où le paludisme ne sévit pas, tombent très malade et meurent. Les personnes pauvres vivant dans les zones rurales qui n'ont pas accès aux soins de santé sont plus exposées au risque d'attraper cette maladie. En conséquence de ces facteurs, on estime que 90 % de morts suite à cette maladie surviennent en Afrique au sud du Sahara ; la plupart des cas mortels touchent les enfants de moins de 5 ans.

Back To Top

Symptômes et diagnostic


Quels sont les signes et les symptômes du paludisme ?

Les symptômes du paludisme comprennent notamment la fièvre et une pathologie pseudo-grippale, notamment des frissons, céphalées, douleurs musculaires et fatigue. Il peut également y avoir des nausées, des vomissements et la diarrhée. Le paludisme peut aussi se traduire par l'anémie et la jaunisse (jaunissement de la peau et du blanc des yeux) à cause de la perte des globules rouges. Si elle n'est pas traitée rapidement, l'infection peut devenir très grave et provoquer une insuffisance rénale, des crises, une confusion mentale, le coma et la mort.

Back To Top

Combien de temps peut-il s'écouler avant qu'une personne se sente malade après avoir été piquée par un moustique infecté ?

Chez la plupart des patients, les symptômes commencent 10 jours à 4 semaines après l'infection bien qu'on puisse se sentir malade au bout de sept jours ou d'un an. Deux types de paludisme, P. vivax et le P. ovale, peuvent s'attraper de nouveau (rechute de paludisme). Dans le cas des infections P. vivax et de P. ovale certains germes peuvent rester latents dans le foie pendant une période allant de plusieurs mois à environ 4 années après la piqûre par un moustique infecté. Lorsque ces germes sortent de leur hibernation et commencent à envahir les globules rouges de l'organisme (« rechute »), la personne tombe malade.

Back To Top

Comment puis être sûr que je souffre du paludisme?

Au début de la maladie, la plupart des malades présentent des symptômes tels que la fièvre, la sueur, les frissons, les céphalées, le malaise, les douleurs musculaires, la nausée et les vomissements. Le paludisme peut devenir rapidement une maladie grave et mortelle. Le moyen le plus sûr pour vous et votre professionnel de santé de savoir si vous souffrez du paludisme est de procéder à un test diagnostic qui consiste à examiner au microscope une goutte de votre sang pour vérifier la présence des germes du paludisme. Si vous êtes malade et que l'on suspecte le paludisme (par exemple, si vous vous êtes rendu ces derniers temps dans un pays à risque de transmission du paludisme), le test doit être effectué immédiatement.

Back To Top

Prévention du paludisme pendant le voyage


Je vais voyager hors des États-Unis dans une région propice au paludisme. Comment puis-je déterminer le meilleur médicament à prendre pour prévenir le paludisme?

Le CDC signale tous les endroits au monde qui sont propices à la transmission du paludisme et indique les antipaludéens recommandés pour chaque région.

Beaucoup de médicaments antipaludéens efficaces sont disponibles. Votre professionnel de santé et vous déciderez du médicament qui vous convient le mieux, en fonction de vos plans de voyage, des antécédents médicaux, de l'âge, des allergies aux médicaments, de l'état de grossesse et des autres facteurs.

Pour que certains médicaments aient suffisamment de temps pour être efficaces et pour qu'une pharmacie ait le temps de préparer des doses particulières de médicaments (surtout des doses pour les petits enfants et les enfants en bas âge), vous devez consulter votre professionnel de santé quatre à six semaines avant le départ en voyage. D'autres médicaments contre le paludisme se prennent à partir de la veille de votre voyage et ainsi, les voyageurs de dernière minute peuvent toujours consulter leur professionnel de santé avant de voyager.

Back To Top

Que savons-nous des effets à long terme des médicaments utilisés communément pour prévenir et traiter le paludisme ?

En général, les études ont montré que les médicaments utilisés dans le cadre de la prévention et du traitement du paludisme sont bien tolérés pendant au moins 1 an ou plus.

Back To Top

Je suis né dans un pays où le paludisme sévit et j'ai attrapé le paludisme quand j'étais encore un enfant, puis j'ai immigré aux États-Unis. Dois-je m'inquiéter du fait que je peux attraper le paludisme lorsqu'en rentrant au pays, je rends visite à mes amis et proches parents?

Oui. Toute personne qui se rend dans un pays où le paludisme sévit doit prendre des précautions pour éviter de contracter le paludisme. Pendant le temps que vous avez passé aux États-Unis, vous avez perdu toute l'immunité au paludisme que vous aviez probablement acquise quand vous viviez dans votre pays d'origine. Sans exposition fréquente aux parasites du paludisme, votre système immunitaire a perdu sa capacité à combattre le paludisme. Vous êtes désormais aussi exposé au risque que celui qui est né aux États-Unis (une personne « non immunisée »). Veuillez consulter votre professionnel de santé ou un centre de médecine des voyages pour les précautions à prendre contre le paludisme (médicaments préventifs et protection contre les piqûres de moustiques) et contre d'autres maladies.

Est-il sans risque d'acheter mes médicaments contre le paludisme dans le pays où je me rends?

L'achat des médicaments à l'étranger comporte des risques. Les médicaments peuvent être de mauvaise qualité à cause de la manière dont ils sont fabriqués. Les médicaments peuvent contenir des contaminants ou ils peuvent être contrefaits et, par conséquent, ils risquent de ne pas vous apporter la protection dont vous avez besoin contre le paludisme. En outre, certains médicaments vendus à l'étranger ne sont plus utilisés aux États-Unis ou n'y ont jamais été vendus. Ces médicaments peuvent ne pas être sans risque ou leur sécurité n'a jamais fait l'objet d'évaluation.

Il serait mieux d'acheter tous les médicaments dont vous avez besoin avant de quitter les États-Unis. Par mesure de précaution, notez bien le nom des médicaments et le nom des fabricants. De cette manière, en cas de perte accidentel des médicaments, vous pouvez les remplacer à l'étranger chez un vendeur fiable.

Back To Top

N'existe-t-il pas de vaccin contre le paludisme ? Et si non, pourquoi?

Il n'existe actuellement aucun vaccin homologué à usage humain contre le paludisme. Le germe du paludisme est un organisme complexe dont le cycle de vie est compliqué. Le parasite a la capacité d'échapper à votre système immunitaire en changeant constamment sa surface, et donc développer un vaccin contre ces surfaces variables est extrêmement difficile. En outre, les scientifiques n'ont pas encore totalement compris les réactions immunitaires complexes qui protègent les humains contre le paludisme. Cependant, beaucoup de scientifiques du monde entier travaillent à la mise au point d'un vaccin efficace. Les essais cliniques impliquant d'éventuels vaccins sont en cours et un candidat vaccin, le RTS,S/A01, est actuellement en phase III de l'essai clinique. Parce que les autres méthodes de lutte contre le paludisme, notamment les médicaments, les insecticides et les moustiquaires imprégnées d'insecticides, n'ont pas réussi à éliminer cette maladie, la recherche d'un vaccin est considérée comme l'un des plus importants projets de recherche en matière de santé publique.

Back To Top

Paludisme, enfants en bas âge et petits


Les enfants en bas âge et les jeunes enfants doivent-ils prendre des médicaments antipaludéens?

Oui, mais pas tous les types de médicaments conte le paludisme. Les enfants de tout âge peuvent contracter le paludisme et tout enfant voyageant dans une région où le paludisme sévit doit appliquer les mesures de prévention recommandées, ce qui inclut souvent la prise d'un médicament antipaludéen. Cependant, certains médicaments antipaludéens ne conviennent pas aux enfants. Le dosage dépend du poids de l'enfant.

Back To Top

Grossesse, allaitement et idées préconçues


Je vis aux États-Unis, j'ai une grossesse de 4 mois et je souhaite faire un voyage de deux semaines dans un pays où le paludisme sévit. Ce voyage est-il sans risque?

Le CDC conseille aux femmes enceintes ou qui ont de fortes chances de tomber enceintes de ne pas voyager dans les zones à risque de transmission du paludisme, si possible. Le paludisme est plus sévère chez les femmes enceintes que chez celles qui ne le sont pas. Le paludisme augmente le risque d'avoir de graves problèmes de grossesse, notamment la prématurité, la fausse couche et la naissance d'un enfant mort-né. Si le voyage dans la zone à risque de paludisme ne peut pas être ajourné, l'utilisation d'un régime de chimio prophylaxie efficace est indispensable. Cependant, aucun médicament préventif n'est totalement efficace. Veuillez prendre en compte ces risques (ainsi que les autres risques de santé) et parlez-en à votre professionnel de santé.

Back To Top

J'ai l'intention de tomber enceinte après mon retour d'une zone à risque de transmission du paludisme. Combien de temps faut-il pour que les effets des médicaments antipaludéens s'estompent dans l'organisme ?

Comme il n'a pas été démontré que la chloroquine et la méfloquine provoquent des malformations congénitales lorsqu'ils sont utilisés à titre préventif contre le paludisme (prophylaxie), la CDC ne recommande pas aux femmes qui envisagent de tomber enceinte d'attendre une période de temps spécifique après l'utilisation de ces médicaments pour concevoir leur enfant. Toutefois, si des femmes ou leurs professionnels de santé souhaitent diminuer la quantité de médicament antipaludéen dans l'organisme avant la conception, ce tableau fournit des informations sur la demi-vie des médicaments antipaludéens sélectionnés. Après deux, quatre et six demi-vies, il reste environ 25 %, 6 % et 2 % de médicament dans l'organisme.

Back To Top

Peut-on considérer comme sans risque pour moi le d'allaiter tout en prenant un médicament antipaludéen?

Les informations sont limitées sur la question de savoir si l'allaitement est sans risque pendant la prise de médicaments antipaludéens. Cependant, on considère que la quantité de médicament antipaludéen transmise de la mère allaitante à son bébé n'est pas nuisible à ce dernier. D'infimes quantités de médicaments antipaludéens, tels que la chloroquine et le méfloquine, passent dans le lait des femmes allaitantes. Bien qu'il y ait peu d'informations concernant l'utilisation de la doxycycline chez les femmes allaitantes, la plupart des experts considèrent qu'il est peu probable qu'elle soit nuisible.

Aucune information n'est disponible sur la quantité de primaquine qui passe dans le lait maternel ; la mère et l'enfant doivent subir un test pour déterminer s'ils ont un déficit G6PD avant que la primaquine soit prescrite à une mère allaitante.

On ignore si l'atovaquone, qui est un composant du médicament antipaludéen Malarone, passe dans le lait maternel. La proguanil, l'autre composant de la Malarone, est envoyée en petites quantités dans le lait maternel.

Note:

Because there is little information available on the safety of atovaquone/proguanil to prevent malaria in infants weighing less than 5 kg (11 lbs), CDC does not currently recommend it for the prevention of malaria in women breastfeeding infants weighing less than 5 kg.

Back To Top

Si je prends un médicament antipaludéen et que je suis en train d'allaiter, mon bébé sera-t-il protégé contre le paludisme en raison du médicament qui passe dans mon lait?

Non. D'après l'expérience vécue avec les autres médicaments antipaludéens, il est peu probable que la quantité de médicaments transférés dans le lait maternel soit suffisante pour assurer la protection du bébé contre le paludisme.

Back To Top

Autres mesures préventives


Je suis un citoyen des États-Unis et je vis actuellement dans une zone où le paludisme constitue un problème. Comment pouvons-nous, ma famille et moi-même, éviter de tomber malade?

Votre famille et vous-même pouvez efficacement prévenir le paludisme en respectant les trois mesures importantes ci-après:

  • Prendre un médicament antipaludéen pour tuer les germes et éviter de tomber malade
  • Éviter les piqûres de moustiques, surtout la nuit
  • Dormir sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide, utiliser des répulsifs anti moustiques et des vêtements à manches longues en sortant la nuit.

Back To Top

Au retour d'une zone où sévit le paludisme


Combien de temps pourrais-je développer le paludisme après mon retour d'une zone où sévit cette maladie?

Tout voyageur qui tombe malade de la fièvre ou avec une maladie pseudo-grippale pendant le voyage et jusqu'à 1 an après le retour aux États-Unis doit immédiatement consulter un professionnel de santé. Vous devez informer votre professionnel de santé que vous étiez en voyage dans une région de transmission de paludisme et demander un test pour déterminer si vous êtes infecté au paludisme.

Back To Top

Puis-je donner du sang si j'ai séjourné dans un pays à risque de transmission de paludisme?

Cela dépend des régions du pays où vous avez séjourné, du temps qui s'est écoulé depuis votre retour et si vous aviez déjà contracté le paludisme. En général, il est interdit à la plupart des voyageurs qui séjournent dans une région à risque de paludisme de faire un don de sang pendant 1 an à compter de la date de leur retour. Les personnes qui vivaient dans des pays à risque de transmission de paludisme ne peuvent pas faire des dons de sang pendant trois ans. Après leur traitement, les personnes atteintes de paludisme ne peuvent pas faire des dons de sang pendant 3 ans ; au cours de cette période, elles ne doivent avoir présenté aucun symptôme de paludisme.

Les banques de sang doivent obéir aux règles strictes pour accepter ou refuser des donneurs qui ont séjourné dans les zones où le paludisme est endémique. Elles doivent éviter de recueillir du sang de donneurs infectés pour les transfusions. Durant la période 1963-2011 aux États-Unis, 97 cas de personnes ayant contracté le paludisme suite à une transfusion ont été signalés à la CDC. En raison de ces mesures de contrôle, le paludisme transmis à la suite d'une transfusion est extrêmement rare aux États-Unis et se produit à un taux de moins de 1 par million d'unités de sang transfusé.

Back To Top

Traitement du paludisme


À quel moment doit-on traiter le paludisme?

La maladie doit être traitée dès le début avant qu'elle devienne grave et mortelle. Plusieurs antipaludéens de bonne qualité sont disponibles et doivent être pris dès le début. La mesure la plus importante à prendre consiste à penser au paludisme si vous vous trouvez maintenant dans une zone à risque de paludisme ou si vous y avez récemment séjourné afin que la maladie soit diagnostiquée et traitée immédiatement.

Back To Top

Quel traitement administre-t-on contre le paludisme?

Le paludisme peut être guéri à l'aide de médicaments achetés sur ordonnance. Le type de médicaments et la longueur du traitement dépendent du type de paludisme, du lieu où le sujet à été infecté, de son âge, du fait que le sujet soit une femme enceinte et de l'état de la maladie au début du traitement.

Pour les professionnels de santé qui soignent le paludisme, veuillez lire les Directives du CDC en matière de traitement du paludisme aux États-Unis.

Back To Top

Dans quel cas l'automédication est-elle recommandée?

Très rarement. Les voyageurs qui prennent des médicaments préventifs efficaces contre le paludisme, mais qui ont l'intention de se déplacer pour une période prolongée ou qui sont seront exposés à un plus grand risque de contracter une infection au paludisme, peuvent décider en consultation avec leur professionnel de santé, d'emporter le médicament de traitement du paludisme au cas où ils contracteraient le paludisme pendant le voyage. Si le voyageur présente des symptômes de paludisme, il doit immédiatement consulter un médecin afin qu'il l'examine et pose un diagnostic approprié. Si l'on constate qu'il est atteint du paludisme, il aura déjà en sa possession un approvisionnement fiable de médicaments efficace pour le traitement du paludisme. Le traitement par soi-même du paludisme doit commencer immédiatement si des symptômes, tels que la fièvre, les frissons ou des symptômes pseudo-grippaux, se présentent et si des soins médicaux professionnels ne sont pas disponibles dans un délai de 24 heures. Le traitement par soi-même d'une éventuelle infection au paludisme n'est qu'une mesure provisoire, car les soins médicaux immédiats sont importants. Des options appropriées pour un approvisionnement fiable des médicaments de traitement contre le paludisme sont l'atovaquone/proguanil ou l'artemether/lumefantrine.

Back To Top

Si je contracte le paludisme, serai-je infecté pour le restant de la vie ?

Non, pas nécessairement. Le paludisme peut être traité. Si les médicaments utilisés sont ceux qui conviennent, les personnes infectées par le paludisme peuvent être guéries et tous les germes du paludisme détruits dans leur organisme. Cependant, la maladie peut continuer si elle n'est pas traitée ou si elle est traitée avec le mauvais médicament. Certains médicaments ne sont pas efficaces parce que le germe leur résiste. Certaines personnes souffrant du paludisme peuvent être soignées avec le médicament qui convient, mais avec un dosage insuffisant ou pendant une période trop courte.

Deux types (espèces) de germes, Plasmodium vivax et leP. ovale, connaissent des phases de développement dans le foie et peuvent rester dans l'organisme pendant des années sans causer la maladie. S'ils ne sont pas soignés à leur phase de développement dans le foie, les germes peuvent se réactiver et provoquer des crises de paludisme (« rechute ») après des mois ou des années sans apparition de symptômes. Les personnes infectées par le P. vivax ou leP. ovale reçoivent souvent un deuxième médicament pour aider à prévenir ces rechutes. Un autre type de paludisme, le P. malariae, s'il n'est pas soigné, peut rester dans le sang de certains sujets pendant plusieurs décennies

Cependant, en général, si votre paludisme est correctement soigné, les germes seront éliminés et vous ne serez plus infecté par le paludisme.

Back To Top

Les régions dans lesquelles le paludisme?


Où trouve-t-on le paludisme?

Le paludisme se trouve généralement dans les régions plus chaudes monde, dans les pays tropicaux et subtropicaux. Les températures élevées permettent aux Anopheles de prospérer. Les germes du paludisme, qui grandissent et se développent dans l'organisme du moustique, ont besoin de chaleur pour achever leur croissance et être suffisamment matures pour être transmis à l'homme.

Le paludisme sévit dans plus de 100 pays et territoires. Environ la moitié de la population mondiale est exposée au paludisme. De vastes étendues de l'Afrique, de l'Asie du Sud ainsi que certaines parties de l'Amérique centrale et du Sud, des Caraïbes, de l'Asie du Sud-est, du Moyen-Orient et de l'Océanie sont considérées comme des zones à risque de transmission du paludisme.

Pourtant, le paludisme ne sévit pas dans tous les climats chauds. Par exemple, le paludisme a été éradiqué dans certains pays aux climats chauds tandis que quelques autres pays ne connaissent pas de paludisme parce qu'on n'y trouve pas de moustiques anophèles.

Back To Top

Pourquoi le paludisme est-il si commun en Afrique?

En Afrique sub-saharienne, le principal moustique vecteur du paludisme, l'anopheles gambiae, transmet très efficacement le paludisme. Le type de parasite du paludisme que l'on rencontre le plus souvent, le Plasmodium falciparum, cause une maladie grave, potentiellement mortelle. L'absence de ressources et l'instabilité politique empêchent la mise sur pied de programmes solides de contrôle du paludisme. En outre, les germes du paludisme sont de plus en plus résistants aux médicaments antipaludéens, ce qui constitue une difficulté de plus dans le contrôle du paludisme sur ce continent.

Back To Top

Dans certains pays, les experts affirment que le paludisme est présent dans les zones « rurales ». Comment sait-on si zone est rurale ou urbaine?

La définition de la zone rurale varie selon le pays. En général, on peut dire que l'urbanisation implique aussi bien la taille de la population que le développement économique d'une région où il existe une activité commerciale, telle que l'industrie, la vente des biens et services ainsi que le transport. Les zones rurales tendent à se distinguer par une moindre activité économique, une faible densité de la population, plus d'espace vert et l'agriculture peut en être la principale activité.

Back To Top

Quelles sont les stations dans les régions côtières du Mexique touchées par le paludisme, qui sont considérées comme n'ayant aucun cas connu de transmission de paludisme?

Les stations situées dans les régions touchées par le paludisme au Mexique le long des côtes du Pacifique et du Golfe, peuvent varier de l'installation en plein air à l'établissement bien protégé ou climatisé. En général, un voyageur qui est hébergé dans une chambre climatisée ou protégée contre les insectes est moins exposé au risque de contracter le paludisme que celui qui séjourne dans un établissement en plein air. De plus, le risque d'infection au paludisme peut augmenter si le voyageur s'éloigne du domaine immédiat de sa station de vacance pour visiter les zones rurales, surtout entre le crépuscule et l'aube.

Back To Top

Éradication et élimination


Le paludisme n'était-il pas éradiqué il y a plusieurs années?

Non. L'éradication signifie qu'il n'existe plus de paludisme dans le monde. Le paludisme a été éliminé dans la plupart des pays aux climats tempérés. Cependant, cette maladie demeure un problème majeur de santé publique dans la plupart des pays en développement, dans les régions tropicales et subtropicales du monde.

Une campagne d'éradication a été lancée dans les années 50, mais elle fut un échec au niveau international à cause des problèmes, notamment la résistance des moustiques aux insecticides utilisés pour les tuer, la résistance des germes du paludisme aux médicaments utilisés pour les traiter et les questions administratives. En outre, la campagne d'éradication n'a jamais impliqué la plupart des pays africains où le paludisme est le plus commun.

Back To Top

Que fait le CDC pour aider à arrêter le paludisme?

Aux États-Unis, le CDC est impliqué dans les activités suivantes:

  • Surveillance épidémiologique
  • Les études sur les apparitions de paludisme localement transmis, et autres cas (p. ex., le paludisme transmis par transfusion sanguine)
  • La détermination du risque de contracter le paludisme dans un pays spécifique pour les ressortissants des États-Unis qui voyagent à l'étranger
  • Conseil aux voyageurs internationaux
  • Consultations avec des cliniciens
  • Conseil aux centres de collecte de sang
  • Assistance au diagnostic
  • Recherches de nouveaux médicaments pour prévenir et traiter le paludisme
  • Élaborer et mettre à jour les instructions générales relatives à la prévention et au traitement du paludisme.

Parmi les activités internationales du CDC:

  • Collaborer avec l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) dans la planification et la mise en œuvre de l'Initiative du Président des États-Unis contre le paludisme (PMI), une initiative de 1,2 milliard de dollars visant à accroître rapidement les interventions de contrôle du paludisme dans 19 pays africains et dans la sous-région du Grand Mékong en Asie.
  • Mener des recherches dans les pays où le paludisme est endémique pour améliorer la compréhension des meilleures pratiques en matière de prévention et de traitement du paludisme.
  • Fournir une assistance technique au programme national de contrôle du paludisme et aux partenaires locaux dans le contrôle et la prévention de la maladie (p.ex. le programme de santé reproductive en charge de la santé maternelle) afin de renforcer les activités de contrôle du paludisme.
  • Travailler avec les partenaires clés du Roll Back Malaria (RBM) (p. ex., l'Organisation mondiale de la santé, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), la Banque mondiale et l'Agence des États-Unis pour le développement international) sur des programmes de contrôle du paludisme.

Actuellement, le CDC emploie du personnel affecté à l'UNICEF, au Global Health Group (Université de Californie à San Francisco), à l'Agence des États-Unis pour le développement international et à l'Organisation mondiale de la santé ainsi que dans 21 pays où le paludisme est endémique. Leurs activités couvrent un large éventail comprenant l'élaboration de politique, l'encadrement et le soutien de programmes, la recherche scientifique, la surveillance et l'évaluation des progrès en vue d'atteindre les objectifs du RBM et du PMI.

Back To Top

 
Contact Us:
  • Centers for Disease Control and Prevention
    1600 Clifton Rd
    MS A-06
    Atlanta, GA 30333
  • Health care providers needing assistance with diagnosis or management of suspected cases of malaria should call the CDC Malaria Hotline:
    770-488-7788 or 855-856-4713 toll-free
    (M-F, 9am-5pm, eastern time).
  • Emergency consultation after hours, call:
    770-488-7100
    and request to speak with a CDC Malaria Branch clinician.
  • malaria@cdc.gov
  • Page last reviewed: février 2, 2015
  • Page last updated: février 2, 2015
USA.gov: The U.S. Government's Official Web PortalDepartment of Health and Human Services
Centers for Disease Control and Prevention   1600 Clifton Rd. Atlanta, GA 30329-4027, USA
800-CDC-INFO (800-232-4636) TTY: (888) 232-6348 – Contact CDC-INFO
A-Z Index
  1. A
  2. B
  3. C
  4. D
  5. E
  6. F
  7. G
  8. H
  9. I
  10. J
  11. K
  12. L
  13. M
  14. N
  15. O
  16. P
  17. Q
  18. R
  19. S
  20. T
  21. U
  22. V
  23. W
  24. X
  25. Y
  26. Z
  27. #