STOP: Poste d’épidémiologiste de terrain

STOP aperçu général

Le Programme STOP recrute des candidats qualifiés pour participer dans les missions STOP comme épidémiologistes de terrain. Ces participants seront affectés par le biais de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un partenaire de STOP/CDC, dans des pays en besoin d’appui et d’aide technique dans les activités de vaccination et de surveillance pour la polio et d’autres maladies évitables par la vaccination (MEV).

Les spécialistes en épidémiologie de terrain seront chargés de travailler avec des homologues dans leur pays d’affectation sur des activités qui peuvent inclure ce qui suit:

  • Améliorer la surveillance de la paralysie flasque aigüe (PFA), la rougeole, la rubéole, le tétanos et d’autres MEV prioritaires
  • Soutenir la planification, la mise en œuvre et le suivi des campagnes de vaccination contre la polio, la rougeole, la rubéole et d’autres MEV pour améliorer la couverture vaccinale
  • Renforcer les systèmes du Programme élargi de vaccination (PEV) parmi le renforcement des capacités du personnel du PEV, la formation et le plaidoyer
  • Soutenir les activités de riposte aux flambées des MEV et d’autres maladies infectieuses

Les spécialistes STOP en épidémiologie de terrain doivent être des individus extrêmement motivés et flexibles, qui travaillent bien à la fois seuls et en équipe dans des conditions difficiles et avec des personnes appartenant à des cultures différentes.

STOP exigences du poste

Le Programme STOP cherche des professionnels de la santé publique chevronnés avec une vaste expérience de travail au sein du système de santé publique, en particulier dans le PEV, la surveillance et le renforcement des capacités. Les conditions requises pour le poste sont:

  • Au moins 5 ans d’expérience pertinente de travail dans le domaine de la santé publique et un diplôme avancé dans un domaine pertinent, ou plus de 10 ans d’expérience de travail dans le domaine de la santé publique, en particulier pour la:
    • surveillance des MEV, en particulier la PFA, la rougeole et la rubéole, la fièvre jaune, le tétanos néonatal et d’autres MEV
    • planification, mise en œuvre, suivi et évaluation des activités du programme de vaccination, telles que les AVS de la polio, la rougeole/rubéole et les activités de vaccination de routine
    • investigations des cas suspects de PFA, rougeole/rubéole, et des autres MEV, ainsi que la riposte aux flambées
    • Former d’autres personnes par des activités de renforcement des capacités, particulièrement sur les programmes de vaccination et de surveillance
  • Maîtrise de l’anglais ou du français
  • Maîtrise d’une autre langue souhaitée, en particulier l’arabe, le portugais ou l’espagnol
  • Expérience préalable de travail ou d’études à l’étranger souhaitée

STOP Malaria(paludisme) aperçu général

Le programme STOP-Malaria recrute des candidats qualifiés pour participer à des missions STOP en tant qu’épidémiologistes de terrain. Ces participants seront déployés par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), un partenaire de STOP/CDC, dans les pays nécessitant un appui et une assistance technique en matière de surveillance et d’activités d’enquête et de réponse aux cas de paludisme.

Les participants à STOP-Malaria mettront leur expertise au service des pays ayant pour objectif l’élimination du paludisme. Les participants seront appelés à travailler avec leurs homologues locaux sur des activités axées sur le paludisme, telles que les suivantes :

  • Reinforcement de la surveillance
  • Enquête et classification des cas de paludisme
  • Détermination des causes de transmission et élaboration de stratégies d’intervention appropriées
  • Renforcement des systèmes par le développement des compétences du personnel, la formation et le plaidoyer

Les participants au programme STOP-Malaria doivent être extrêmement motivés et flexibles, capables de travailler de manière autonome et en équipe, dans des conditions difficiles, et avec des personnes de cultures différentes.

STOP Malaria(paludisme) exigences du poste

Le programme STOP-Malaria est à la recherche de professionnels de la santé publique expérimentés et possédant une vaste expérience du système de santé publique, en particulier dans les domaines du paludisme, de la surveillance et du renforcement des capacités. Pour être admissibles, les candidats doivent posséder le niveau d’études, l’expérience et les compétences suivantes :

  • Éducation : Diplôme d’études supérieures (maîtrise ou plus) en épidémiologie ou en santé publique ou dans un autre domaine pertinent, comme la médecine, OU 10 ans ou plus d’expérience dans la lutte contre le paludisme et la surveillance; ET
  • Expérience : Un minimum de 5 ans d’expérience en matière de santé publique et surveillance des maladies infectieuses, dont au moins 3 ans de surveillance du paludisme, OU 5 ans d’expérience dans la lutte contre le paludisme; ET
    • Connaissance approfondie des approches de surveillance ou des stratégies de lutte contre le paludisme.
  • Compétences : Excellentes aptitudes interpersonnelles, y compris intégrité, bon jugement, travail d’équipe et diplomatie. Capacité de travailler rapidement et détermination à livrer des résultats dans des délais serrés et courts. Proactif, motivé et autonome. Déterminé et capable d’assumer des responsabilités, de jongler avec de nombreuses tâches simultanément et de hiérarchiser la charge de travail dans un environnement sous pression avec des demandes concurrentes et des attentes élevées.
  • Tous les candidats doivent parler couramment l’anglais.
  • La maîtrise d’une deuxième langue, en particulier le français, l’arabe, le portugais ou l’espagnol, est fortement souhaitée.
  • Expérience antérieure de travail ou d’études à l’étranger.
Page last reviewed: April 24, 2020
Content source: Global Immunization