Centre d’Opération d’Urgence (COU) - transcription

Lorsqu’une situation d’urgence a lieu, il est trop tard pour planifier la moindre réaction.
Comment vous préparez-vous à l’inattendu ?
Les premières 48 heures sont cruciales, qu’il s’agisse de mettre fin à une épidémie ou d’éviter des blessures ou
la mort, vous devez planifier votre réaction avant que la situation d’urgence ne se produise et, lorsqu’elle se
produit, vous devez agir rapidement.
La réussite de votre plan d’intervention d’urgence et sa capacité à résister à une situation d’urgence dépend de
la solidité et de la profondeur de ses racines.
La définition claire des voies hiérarchiques et de la structure organisationnelle, l’efficacité de la gestion des
ressources et la planification approfondie sont des aspects importants de la réponse aux situations d’urgence
Les systèmes de gestion des incidents, ou IMS, constituent le modèle reconnu à l’échelle mondiale basé sur ces
principes. Les IMS fournissent la structure de base nécessaire pour développer votre plan d’intervention
d’urgence et suffisamment le renforcer pour qu’il résiste aux catastrophes naturelles, aux épidémies ou à tout
autre danger.
Le centre d’opérations d’urgence, ou EOC, est l’endroit à partir duquel vous dirigez votre système de gestion des
incidents. L’EOC est l’endroit où les informations sont rassemblées, où les décisions relatives aux priorités sont
prises, et où les mesures d’intervention et les communications sont coordonnées.
Les EOC peuvent s’élargir à mesure que se développe l’intervention d’urgence et se réduire lorsque la situation
est sous contrôle.
Les EOC peuvent être grands ou petits, complexes ou simples, et être mis en œuvre avec la même efficacité, que
le contexte soit rural ou urbain.
Les EOC sont nécessaires et réalisables. En bref, les EOC et les fonctions qui le composent sont : 1:57Des
individus, 1:57des systèmes 1:59 et des choses. 2:03Et parmi les trois, les individus et les systèmes sont les
éléments les plus importants.
Par exemple, certaines personnes sont en charge de la recherche de contacts, d’autres s’occupent d’analyser les
données recueillies.
Certains systèmes détaillent la procédure et la chronologie de la recherche de contacts ainsi que la façon dont
les informations sont partagées lors des réunions du personnel.
Et vous avez des choses telles que les camions ou les voitures que les membres du personnel chargé de la
recherche de contacts utilisent dans le cadre de leurs déplacements, l’équipement de protection individuelle
qu’ils sont susceptibles de porter lorsqu’ils discutent avec des personnes dans leurs foyers, et les imprimantes
utilisées pour retransmettre les données à l’EOC.
Les systèmes de gestion des incidents intégrés aux centres d’opérations d’urgence respectent une structure
établie. En suivant cette structure, vous pouvez rapidement passer de la planification à l’utilisation de votre EOC
qui déterminera l’efficacité de votre intervention.
Cinq étapes de base permettent de vous aider à mettre votre EOC en place et à le préparer à l’emploi.
Avec ceci à l’esprit, assurez-vous premièrement de respecter les dispositions légales et de disposer de l’autorité
pour entreprendre des activités d’intervention d’urgence en matière de santé publique. Deuxièmement,
identifiez le personnel qui représente les principales fonctions régionales ou interrégionales,
y compris les équipes d’intervention rapide qui peuvent être déployées selon les besoins dans des zones
spécifiques. Ces équipes peuvent comprendre des épidémiologistes, des spécialistes de la surveillance des
maladies, des laborantins ou d’autres personnes en fonction des besoins et de l’objet de la mission.
Troisièmement, déterminez un emplacement, qui peut dépendre de l’envergure de vos capacités d’intervention
ou de l’espace qui vous est accessible.
Et développez, que ce soit à partir d’un entrepôt ou d’une simple armoire de stockage, les infrastructures
nécessaires,
telles que les réseaux informatiques, les équipements de communication sécurisée ainsi que les moyens de
transport.
Quatrièmement, utilisez les ressources de formation existantes, telles que le document Cadre pour les centres
d’opérations d’urgence en matière de santé publique de l’Organisation mondiale de la Santé ou les formateurs
des CDC pour développer les procédures opérationnelles standard ou les systèmes de gestion de vos opérations.
Ensuite, effectuez des formations régulières / en proposant des exercices basés sur différents scénarios afin
d’entretenir les compétences du personnel et sa familiarité / avec les routines du système et de lui permettre de
réagir rapidement en cas d’activation de l’EOC. / Il convient d’exploiter les expériences et les leçons apprises
pour rectifier / et personnaliser les plans et les SOP tout en corrigeant les éventuelles lacunes.
L’objectif des EOC est de veiller à ce que toutes les activités et tous les intervenants concernés par les épidémies
et les situations d’urgence fonctionnent de façon synergique,
en garantissant que toutes les informations et les données soient partagées rapidement et efficacement de
façon coordonnée, / afin de transmettre les informations cruciales aux partenaires et intervenants.
Disposer d’une structure d’EOC dans le cadre d’un système national de gestion des incidents offre un précieux
avantage en cas de catastrophe sanitaire. Par exemple, / au Nigeria, le pays fut en mesure d’exploiter les
ressources allouées à un autre EOC / (axé sur la polio) et de mobiliser rapidement des professionnels de la santé
publique compétents et formés dans le cadre d’un EOC pour / gérer la flambée d’Ebola. Cela permit aux équipes
et aux intervenants de communiquer rapidement et efficacement, en évitant ainsi l’isolement des éléments
d’intervention individuels. / Par exemple, le personnel en charge de la recherche de contacts appellerait l’EOC,
au moment de l’identification d’un contact symptomatique, / pour qu’une équipe d’intervention, une
ambulance et une équipe de décontamination soient déployées afin d’isoler rapidement le patient,
tandis que l’équipe effectuant la recherche de contacts poursuivrait sa recherche dans le but d’identifier les
contacts nouveaux et existants de la personne affectée. Ce type d’intervention rapide et d’action coordonnée a
joué un rôle crucial dans le contrôle de la propagation d’Ebola, même au sein des régions à forte densité de
population du Nigeria.
Les CDC s’engagent à fournir des formations à tous ceux qui souhaitent mettre en place un EOC.
L’investissement peut être minime, mais les avantages sont inestimables.

Retourner à la page vidéo

Page last reviewed: December 14, 2017