Skip Navigation Links
Centers for Disease Control and Prevention
 CDC Home Search Health Topics A-Z

Preventing Chronic Disease: Public Health Research, Practice and Policy

View Current Issue
Issue Archive
Archivo de números en español








Emerging Infectious Diseases Journal
MMWR


 Home 

Volume 6: n° 1, janvier 2009

RECHERCHE ORIGINALE
Prévalence de la surcharge pondérale et influence des laps saisonniers sans école sur l'indice de la masse corporelle des élèves américains autochtones


TABLE DES MATIÈRES


Translation available Cet article est en anglais
Print this article Imprimer cet article
E-mail this article Envoyer cet article
par courriel



Send feedback to editors Envoyer des commentaires aux éditeurs

Derek T. Smith, PhD, R. Todd Bartee, PhD, Christopher M. Dorozynski, Lucas J. Carr, MS

Référence suggérée pour cet article: Smith DT, Bartee RT, Dorozynski CM, Carr LJ. Prévalence de la surcharge pondérale et influence des laps saisonniers sans école sur l'indice de la masse corporelle des élèves américains autochtones. Prev Chronic Dis 2009;6(1):A20. http://www.cdc.gov/pcd/issues/2009/
jan/07_0262_fr.htm
. Consulté le [date] .

ÉVALUÉ PAR LES PAIRS

Résumé

Introduction
La prévalence de la surcharge pondérale et de l’obésité parmi les jeunes américains autochtones dépasse de presque 2 ou 3 fois celle de la moyenne nationale. La question se pose dans quelle mesure il existerait une augmentation de poids qui se produirait au cours des laps de temps sans école et qui contribuerait à la prévalence de la surcharge pondérale et de l’obésité de cette population.

Méthodes
Nous avons obtenu des échantillons transversaux et à répétition de l’indice de la masse corporelle (IMC) à partir de garçons et de filles en classes CE2, CM1, CM2, 6ème, 5ème et 4ème, résidents de la Réservation Indienne de Wind River dans le Wyoming central. Nous avons recueilli des mesures au début de deux années scolaires (N=251), pendant 2 périodes de congés scolaires (N=226) et pendant 1 période de vacances d’été (N=141). Nous avons déterminé la prévalence du poids normal et des surcharges pondérales parmi les participants en fonction de leur classe d’études, et nous avons calculé des comparaisons jumelées de l’IMC, du score z de l’IMC, et du poids pendant les congés et les vacances d’été.

Résultats
La prévalence composée du risque de surcharge pondérale et de la surcharge pondérale s’élevait à 62% pour les garçons et à 56% pour les filles. Pour les filles en CM2, des augmentations signifiantes de l’IMC (P = .01) et du score z (P < .001) sont apparues au cours des congés scolaires. L’IMC a augmenté de manière signifiante pendant les vacances d’été parmi les filles des classes CE2 et CM2 et parmi les garçons des classes CM1, mais les changements de scores z étaient insignifiants du point de vue statistique. Des augmentations de poids ont été observées en fonction des périodes sans école au niveau de l’IMC (P < .001) des élèves du 85ème percentile de l’IMC ou supérieur pendant les vacances d’été, mais les scores z correspondants n’ont pas changé.

Conclusion
La prévalence de la surcharge pondérale parmi les élèves autochtones américains était supérieure aux estimations nationales, et supérieure à la prévalence d’autres jeunes américains autochtones d’âge scolaire analogue. Les augmentations de l’IMC pour les périodes sans école sont sans doute liées à la croissance normale, sauf pour les filles en classe de CM2.

 

 



 



The findings and conclusions in this report are those of the authors and do not necessarily represent the official position of the Centers for Disease Control and Prevention.


 Home 

Privacy Policy | Accessibility

CDC Home | Search | Health Topics A-Z

This page last reviewed March 22, 2013

Centers for Disease Control and Prevention
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion
 HHS logoUnited States Department of
Health and Human Services