Fiches Internationales de Sécurité Chimique

TETRAFLUOROMETHANE ICSC: 0575

Tétrafluorure de carbone
Fréon 14
Halon 14
CF4
Masse moléculaire: 88.01
N° ICSC : 0575
N° CAS : 75-73-0
N° RTECS : FG4920000
N° ONU : 1982
11.04.1997 Revu en réunion
TYPES DE RISQUES/ EXPOSITIONS RISQUES/ SYMPTOMES AIGUS PREVENTION PREMIER SECOURS/
AGENTS D'EXTINCTION
INCENDIE Emission de fumées (ou de gaz) irritantes ou toxiques lors d'incendie.


EXPLOSION

En cas d'incendie: maintenir les bonbonnes à basse température en les arrosant d'eau. Combattre le feu depuis une position abritée.
CONTACT PHYSIQUE


  • INHALATION
  • Confusion. Vertiges. Maux de tête.
    Ventilation.
    Air frais, repos. Respiration artificielle si nécessaire. Consulter un médecin.
  • PEAU
  • LORS DU CONTACT AVEC LE LIQUIDE: GELURES.
    Gants de protection contre le froid.
    EN CAS DE GELURES: rincer abondamment à l'eau, NE PAS retirer les vêtements. Consulter un médecin.
  • YEUX

  • Ecran facial.
    Rincer d'abord abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact), puis consulter un médecin.
  • INGESTION



  • DEVERSEMENTS & FUITES STOCKAGE CONDITIONNEMENT & ETIQUETAGE
    Ventilation. NE JAMAIS arroser le liquide au jet. (Protection individuelle: tenue de protection chimique comprenant un appareil de protection respiratoire autonome).


    R:
    S:
    Classe de danger ONU: 2.2
    VOIR IMPORTANTES INFORMATIONS AU DOS
    ICSC: 0575 Préparé dans le cadre de la coopération entre le Programme International sur la Sécurité Chimique et la Commission Européenne (C) 1999

    Fiches Internationales de Sécurité Chimique

    TETRAFLUOROMETHANE ICSC: 0575
    D

    O

    N

    N

    E

    E

    S



    I

    M

    P

    O

    R

    T

    A

    N

    T

    E

    S
    ASPECT PHYSIQUE; APPARENCE:
    GAZ COMPRIME INCOLORE SANS ODEUR.

    DANGERS PHYSIQUES:
    Le gaz est plus lourd que l'air et peut s'accumuler dans les dépressions provoquant un appauvrissement en oxygène.

    DANGERS CHIMIQUES:
    La substance se décompose au contact de surfaces chaudes ou de flammes en formant de l'acide fluorhydrique.

    LIMITES D'EXPOSITION PROFESSIONNELLE (LEP):
    Pas de TLV établie.


    VOIES D'EXPOSITION:
    La substance peut être absorbée par l'organisme par inhalation.

    RISQUE D'INHALATION:
    En s'échappant de son contenant, ce gaz peut provoquer l'asphyxie par réduction de la teneur en oxygène de l'air à l'intérieur d'un espace confiné.

    EFFETS DES EXPOSITIONS DE COURTE DUREE:
    L'évaporation rapide du liquide peut provoquer des gelures. La substance peut avoir des effets sur le système cardio-vasculaire , entraînant des troubles cardiaques. L'exposition à des niveaux élevés peut entraîner une perte de conscience. Voir Notes.

    EFFETS DES EXPOSITIONS PROLONGEES OU REPETEES:
    PROPRIETES
    PHYSIQUES
    Point d'ébullition : -127.8°C
    Point de fusion : -183.6°C
    Solubilité dans l'eau :
    nulle
    Densité de vapeur relative (air = 1) : 3.04
    Température d'auto-inflammation : >1100°C
    DONNEES
    ENVIRONNEMENTALES
    La substance peut être dangereuse pour l'environnement; une attention particulière doit être accordée à son impact sur la couche d'ozone.
    N O T E S
    Une concentration élevée dans l'air provoque un déficit en oxygène avec un risque de perte de conscience ou de mort. Vérifier la teneur en oxygène de l'air avant de pénétrer dans la zone. NE PAS utiliser à proximité d'un feu, d'une surface chaude ou pendant les opérations de soudage. Orienter la bonbonne pour qu'elle fuie vers le haut et pour éviter ainsi l'échappement de gaz à l'état liquide.
    Carte de données d'urgence pour le transport: TREMCARD (R)-20G39.
    AUTRES INFORMATIONS
    Valeurs limites d'exposition professionnelle d'application en Belgique.
    ICSC: 0575 TETRAFLUOROMETHANE
    (C) PISSC, CCE, 1999
    NOTICE LEGALE IMPORTANTE: La CCE de même que le PISSC, les traducteurs ou toute personne agissant au nom de la CCE ou du PISSC ne sont pas responsables de l'utilisation qui pourrait être faite de cette information. Cette fiche exprime l'avis du comité de révision du PISSC et peut ne pas toujours refléter les recommandations de la législation nationale en la matière. L'utilisateur est donc invité à vérifier la conformité des fiches avec les prescriptions en usage dans son pays.